Peut être avez-vous déjà entendu parler des amish ? Parfois on en a une vague idée notamment avec les quelques films (Witness) ou séries évoquant ces communautés (Cold case)… parfois on se cantonne à l’idée toute simple et réductrice de gens qui vivent comme dans le temps de la petite maison dans la prairie ! Bref pour la plupart ce n’est pas très clair ! Toujours est-il que si vous voulez en savoir plus sur eux et sur leur mode de vie c’est bien à Lancaster que vous devez vous rendre !

Tout d’abord un petit point géographie s’impose : Le comté de Lancaster est situé en Pennsylvanie à environ une heure de route à l’ouest de la ville de Philadelphie. La ville compte la plus forte concentration d’amish et ce depuis le début plus de 3 siècles.

lancaster carte

Mais au fait qui sont-ils ? Pourquoi vivent-ils ainsi ?

C’est une question bien légitime quand on vit dans notre monde d’aujourd’hui avec toutes les facilités et les avancées technologiques qui ne cessent d’évoluer de jour en jour. Accrochés à nos cellulaire, sans qui le monde s’effondrait presque pour certains, dépendant de nos ordinateurs ou même de chose bien plus simple comme l’électricité ou la voiture, il nous est  impossible de vivre sans, et pourtant, les amish ont refusé toute cette modernité et ont gardé un mode de vie comme autrefois. Ils obéissent à des règles et des principes très stricts afin de conserver leur identité. Ces principes sont bien sûr tirés de la Bible, ces communautés anabaptistes suivent l’enseignement du Nouveau Testament avec beaucoup de rigueur. C’est un certain Jakob Amman qui a fondé cette religion en Suisse, les persécutions subies par les amish au 18ème siècle les ont poussé à fuir l’Europe pour les Etats-Unis. On compte aujourd’hui près de 300 000 personnes qui ont tourné le monde à la vie moderne pour mener une vie simple dépourvue de nombreuses commodités.

Comment ils vivent ?

En résumé :

  • pas d’électricité
  • pas de vote
  • pas d’assurance sociale
  • pas de consommation à outrance
  • pas de modernisme
  • pas de voiture

Il faut aussi savoir qu’il n’existe pas de hiérarchie sociale, tous les individus sont égaux, cette règle se reflète tout particulièrement dans l’uniformité de leurs vêtements. Les femmes portent des robes sombres ou de couleur pastel, il n’y a pas de boutons, de ceintures ni de fermetures éclair ; les femmes ne portent ni bijou, ni maquillage mais tirent leurs cheveux en chignon pour le recouvrir d’un bonnet blanc. Il en va de même pour les hommes, la tenue est simple composée d’un pantalon noir, d’une chemise et de bretelles, sur la tête un chapeau de paille s’impose la semaine, laissant place à un chapeau de feutre pour le dimanche. Pour votre information si vous croisez un homme avec la barbe cela signifie que ce dernier est marié.

Leur moyen de locomotion, les fameux buggys sont également uniformes, tous noirs ils possèdent tout de même l’électricité afin que ce soit plus sécuritaire sur la route. Il n’est pas possible pour un amish de posséder ou de conduire une voiture mais il peut tout de même en profiter en tant que passager. Les enfants font leurs déplacements à pied ou en trottinette, les vélos ne possèdent même pas de pédalier.

buggy amish

Les familles se composent d’environ 6 à 8 enfants mais cela peut aller jusqu’à 12, évidemment on devine que la contraception est proscrite, ceci expliquant cela, l’accouchement se fait à la maison. Maison qui est donc dépourvue d’électricité, les réfrigérateurs et autres lumières fonctionnent grâce au propane.

maison des amish

Cette société antimatérialiste est basée sur un système d’entraide, la vie communautaire prend le pas sur l’individualité. La principale règle : « tu ne conformeras point à ce monde qui t’entoure » reflète à elle seule l’essence même du mode de vie des amish. Ils vivent en communion avec la nature, la plupart d’entre eux travaillent aux champs, sur leurs terres, certains ont malheureusement du se tourner vers les entreprises puisque le prix des terrains a beaucoup augmenté ces dernières années.

ferme amish

Le Rumspringa

C’est ainsi qu’est appelée la période de « liberté » qui survient juste avant le baptême. Pendant plusieurs mois l’individu peut goûter à la vie moderne en se détachant des règles de l’Eglise. Les adolescents sont autorisés à consommer de l’alcool, à se maquiller ou encore porter des vêtements dits modernes. Rien de bien extravagant pour nous mais pour les amish c’est concrètement un rite de passage, une transition de l’enfance au monde adulte. En effet à la suite de cette période plus libérée, l’individu pourra demander le baptême, commencer sa vie d’adulte et donc perpétuer les traditions de la communauté amish. Nombreux sont les séries ou films qui dépeignent ce passage comme une période de débauche où alcool et drogue prennent le pas sur les principes stricts de la communauté mais concrètement c’est aussi, et surtout, la période où on choisit son partenaire de vie. Il n’y a pas de mariage arrangé mais on doit choisit un conjoint qui partage les croyances des amish. Environ 10% des jeunes amish quittent la communauté suite au Rumspringa pour ne jamais y revenir, c’est un adieu définitif, les liens familiaux sont coupés pour toujours.

Tourisme

Vous comprendrez que les amish ne vivent pas non plus d’amour et d’eau fraîche et le tourisme contribue à une partie de leurs revenus. Certains vous proposent des promenades en buggys et vous expliquent autour d’une bonne table comment ils vivent. Certains ont décidé de mettre en valeur leurs cultures en vendant des produits transformés (tartes, confitures,…) ou encore leurs légumes fraîchement sortis de terre. On les retrouve souvent sur les bords de route, n’hésitez pas à vous arrêter pour les encourager.

A Lancaster vous pourrez également visiter un village reconstitué : « The Amish village » vous donnant tous les détails sur le mode de vie des amish, de la nourriture aux vêtements en passant par l’école et la religion vous en apprendrez beaucoup ! La visite est guidée mais n’est offerte qu’en anglais, cependant des livrets multilingues sont mis à disposition pour suivre votre guide. Comptez 9.25$ pour un adulte et 5.75$ pour un enfant, le tour dure 25 minutes ais vous pourrez prendre le temps de flâner un peu sur le site.

amish village

Kitchen Kettle Village

Un endroit à ne pas manquer ! Ce petit village, comme son nom l’indique, est en fait un concentré de restaurants et autres boutiques souvenir. Situé à l’est de la ville de Lancaster, à Intercourse c’est ici que vous pourrez faire votre magasinage culinaire ! Ouvert en 1954 par une famille du coin, Bob et Pat (les fondateurs) voulaient proposer une expérience originale en conviant les gens à venir goûter leurs délicieuses gelées autour d’un café. Le succès fut tel qu’ils ont du agrandir et agrandir encore pour accueillir aujourd’hui pas moins de 42 boutiques mais aussi de nombreux hébergements. L’ambiance est champêtre et accueillante, les musiciens jouent sur la place centrale des airs un peu country qui se marient parfaitement à l’atmosphère du lieu. C’est ici que vous pourrez acheter votre couverture quiltée (courtepointe) ou encore des décorations en bois faits main. Bien que l’endroit soit aujourd’hui très touristique nous vous le conseillons fortement car le village est absolument charmant, vous aurez également très certainement l’occasion de croiser des amish qui viennent aussi magasiner aux alentours.kitchen kettle village

courtepointe amish

brocante amish

Conseils et bons plans

Prenez la voiture et perdez-vous dans les routes de campagne, c’est la meilleure façon de découvrir la « vraie vie » des amish. Le comté n’est pas très grand, aucun risque de vous perdre mais plutôt la chance d’observer de plus près le mode de vie des amish mais aussi leurs propriétés. Pour les distinguer des autres, quelques indices : les cordes à linge avec des vêtements traditionnels, aucun poteau électrique ou encore le fameux buggy qui prend place dans la cour.

ferme amish

ferme amish

Parmi les règles de vie des amish, il en est une qui interdit formellement les photos, c’est un principe qui est cher à cette communauté alors afin de les respecter, ne les prenez pas en photos ou alors seulement de dos. N’oublions pas non plus que ce sont de simples humains comme nous alors considérez les comme tels et ne les bombardez pas de flashs !

Lancaster est aussi la ville que tout oppose, malgré sa population amish qui vit loin de la modernité et de la société de consommation, vous trouverez dans cette ville bon nombre de magasins outlets, c’est-à-dire des grandes marques à rabais ! C’est le moment de faire le plein pour peu de frais : chaussures, vaisselle, vêtements vous y trouverez de tout ! Vous aurez d’ailleurs peut être remarqué que certains amish portent des chaussures de sport, c’est le seul accessoire moderne qui leur ait toléré.

On arrive et on repart de Lancaster avec cette même curiosité et avec un sentiment un peu mitigé car bien sûr on tente de s’identifier et de s’imaginer vivre cette vie qui a l’air si paisible. Le décor coloré de la campagne, la simplicité qui s’en dégage vient contraster avec le côté très urbain axé sur la consommation de Lancaster. Deux jours, grand maximum, peuvent être consacrés à la découverte de ce comté. C’est une destination qui s’intègre à merveille à un road trip sur la côte est des Etats-Unis, une découverte que vous ne devez donc pas manquer si vous êtes du côté de Philadelphie ou de Washington, le détour en vaut la peine…

On vous laisse avec quelques photos de Lancaster à l’automne :

Lancaster (48)

Lancaster (71)

Lancaster (85)

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé dans la préparation de votre voyage ? Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à le partagez. Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.

Rendez-vous sur Hellocoton !