Les congés de fin d’année achevés, le bilan de notre année 2015 rédigé et nous revoilà partis dans la rédaction de nos voyages et autres découvertes. Ces derniers jours nous avons profité des températures clémentes pour vagabonder ici et là, rien que pour admirer les paysages du Québec sous une belle petite neige. Pour cela pas besoin de faire des kilomètres pour rejoindre les parcs nationaux, au contraire dans tous les recoins des arrondissements de la ville, la nature n’est jamais bien loin.

Si les pentes et les cotes abruptes vous effraient, si vous préférez les promenades tranquilles du dimanche cet article est pour vous ! On vous a sélectionné des lieux où vous pouvez marcher sans que cela se transforme en parcours du combattant, pas besoin de raquettes, seulement de bonnes chaussures imperméables, des vêtements chauds, un bonnet, une écharpe et c’est parti !

La chute de Kabir Kouba, on vous l’avait présenté à l’automne mais comme pour chaque endroit, l’hiver offre un tout autre décor et c’est surtout frappant pour les cours d’eau. Les passages déneigés nous ont permis de faire notre promenade habituelle, bien que quelques panneaux invitaient à la prudence. Les périodes récentes de grand froid avaient déjà fait leur travail sur les rebords accidentés de la chute et tout était sous les glaces. C’est toujours féérique de prendre une marche en pleine nature avec pour décor les sapins tout de blanc vêtu, c’est vraiment ce qui nous fait retomber chaque fois en amour avec notre pays d’adoption. Les hivers sont longs et parfois on est à bout de pelleter la neige mais le décor nous réconcilie avec les aspects plus négatifs de la saison d’hiver.

Ce sentier est une portion du sentier linéaire de la Rivière-Saint-Charles d’une longueur de 32kms mais cette marche fait 2.5km environ, à signaler toutefois la présence de plusieurs escaliers.

kabir kouba hiver

Le parc du Bois-de-Coulonge, un peu en retrait de la ville de Québec, plus précisément dans l’arrondissement de Sillery est une autre sympathique ballade à faire. Son plus c’est la vue sur le port de plaisance de Québec et donc sur le majestueux Saint-Laurent. Son originalité réside dans le fait qu’on y trouve plusieurs anciens bâtiments qui témoignent de l’histoire de la ville de Québec. Le site est également propice à l’observation de la faune et surtout des oiseaux.

bois de coulonge

Situé dans un tout autre secteur, soit dans la Cité Limoilou, le Domaine de Maizerets compte aussi parmi les sites historiques de la ville de Québec. Ce parc de 26 hectares offre plus de possibilités que le Bois-de-Coulonge, on peut y patiner sur l’anneau de glace mais aussi louer des raquettes ou faire du ski de fond. De nombreux sentiers aménagés vous emmèneront au cœur de cette riche nature mais vous pourrez également vous aventurez dans les milieux plus naturels.

domaine maizerets

Le lac Delage, l’idéal, on ne vous le cache pas, c’est de débuter la journée par un bon brunch au manoir du Lac Delage car c’est absolument délicieux, puis, tant qu’à être dans le coin autant mêler les joies du plein air avec le plaisir de la table. Cela étant dit, le tour du lac se fait en moins d’une heure et combine une portion sur route où vous pouvez rêver un peu en observant les très belles résidences qui la borde, et une portion nature au plus près du bord du lac. On y observe des colverts mais aussi des écureuils, aucune difficulté dans le parcours, tout est plat et la vue sur le manoir est vraiment très chouette. À noter qu’il est plutôt rare de pouvoir faire le tour des lacs au Québec car la plupart sont privatisés, le lac Delage faisant parti des exceptions.

manoir lac delage

Le parc de la Plage-Jacques-Cartier, bien que nous y allons plus souvent pendant les beaux jours puisqu’il est agréable d’y passer la journée avec son pique-nique, ce sentier vous amènera au plus près du Saint-Laurent. Le trajet est un aller-retour d’environ 2 kilomètres mais le sentier des grèves est malheureusement fermé pour l’hiver. Le parc est reconnu pour être un des rares boisés naturels ouverts au Québec, on l’aime car il offre une très belle vue sur les deux ponts de Québec et sur le fleuve.

Le parc de la Chute-Montomrency, un incontournable lors de tout voyage à Québec, là aussi très facile d’accès puisque l’hiver le stationnement est gratuit. Puisque c’est un site très visité par les touristes les chemins sont aménagés et les passerelles sont larges. On profite de différents points d’observation sur la chute mais aussi sur l’île d’Orléans ainsi que la ville de Québec tout au long de la ballade. Il est important de bien se couvrir car la traversée du pont est en plein vent. Au fur et à mesure que les mois d’hiver avancent une grosse montagne de neige se forme au bas de la chute, formé par le vent, le froid et la force de l’eau il est possible de la gravir lorsque le fleuve est gelé. Une expérience en soit !

chute montmorency quebec

chute montmorency

Ces magnifiques lieux en plein cœur de la nature ne requièrent aucune condition physique, par contre que vous soyez un marcheur aguerri ou non vous serez forcément comblés d’avoir pris un bon bol d’air frais dans ses jolis décors enneigés. La chute Kabir-Kouba est le seul site plus ardu car il comporte plusieurs escaliers mais il mérite sa place dans cette liste pour son très beau canyon et ses saisissantes cascades. Tous sont donc facilement accessibles et proposent des stationnements gratuits (seulement la fin de semaine pour le parc du Bois-de-Coulonge). Comme toute liste elle est incomplète alors n’hésitez pas à partager vos idées dans les commentaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !