Comme on vous le mentionnait dans un des nos récents articles sur le canyon Sainte-Anne, il existe un second canyon au Québec même si ce dernier n’est pas répertorié en tant que tel dans les listes officielles. A environ 3h00 de route de la Capitale-nationale ce site mérite bien son titre à plusieurs égards. C’est par un chemin de terre et en passant par des petites bourgades très tranquilles que nous arrivons à Saint-Narcisse-de-Rimouski. Avec un nom aussi doux à l’oreille on est loin de se douter que la charmante petite ville abrite le canyon des Portes de l’Enfer !

En arrivant sur les lieux, guidés par les panneaux qui bordent la route, le personnel du centre d’interprétation vous accueille, sourire aux lèvres, pour vous expliquer le fonctionnement du site. Il vous faudra prendre la voiture pour les différentes étapes de la visite.

Premier arrêt : La chute du Grand-Sault

Rien de moins ! La chute du Grand-Sault est le point de départ de la rivière Rimouski vers le canyon, haute de 20 mètres  le bruit du courant d’eau qui trouve son chemin aisément prend le pas sur tout le reste. Le temps s’arrête pour un moment, juste ce qu’il faut pour se rendre compte du débit impressionnant de la chute. Le début du parcours annonce déjà une randonnée prometteuse ! Le sentier balisé est très sécuritaire et longe la chute pour mieux l’apprécier sous toutes ses coutures. Arrivés au bout le point de vue impose une pause contemplative comme vous pouvez le constater :

chute du Grand-Sault

Il est possible également de descendre quelques marches afin de tremper nos pieds dans cette eau rafraîchissante, vous y trouverez quelques inuksuit construits par les marcheurs qui vous ont précédé. Libre à vous de laisser votre empreinte également…

rivière Rimouski

canyon des portes de l'enfer

Deuxième arrêt : La passerelle de 63 mètres

Après la fin de la marche il est temps de reprendre la voiture pour 2 kilomètres afin d’atteindre les prochains attraits du site. On comprend d’emblée que la passerelle va être LE moment le plus intéressant de la visite, pourtant il faudra s’armer d’un peu de patience avant de la voir puisqu’elle n’est pas visible tout de suite… finalement on l’aperçoit au loin et déjà une petite pointe d’appréhension s’installe. Il ne fait aucun doute, à première vue, qu’elle est bien perchée haut très haut et surtout loin, très loin du sol ! La découverte est vraiment saisissante et les quelques mètres pour la rejoindre enfin sont pleins de questions à savoir « est ce que je la traverse ou non ? ». Tout d’abord soyez rassurés que c’est seulement un aller-retour, il n’est pas nécessaire de la traverser pour continuer le parcours donc les moins téméraires pourront poursuivre la découverte du site sans problèmes.

passerelle la plus haute du Québec

Avant de monter sur la fameuse passerelle, on doit passer en dessous, surement pour nous assurer que la construction est solide ! En effet ce sont des kilomètres de câble d’acier qui supporte la structure, aucun doute, elle ne tombera pas !

passerelle canyon

Le moment tant attendu est arrivé et c’est rassuré qu’on emprunte le passage. Il est impossible de voir le vide au travers des planches de bois, la passerelle est large et ne tangue pas sous nos pieds ce qui facilite donc le parcours ! Un petit coup d’œil sur les côtés pour valider le fait qu’on est bien à plus de 60 mètres dans les airs et voilà vous l’avez fait !! Ne manquez pas de lever la tête pour admirer le panorama qui s’offre à vous, vous imaginez bien qu’à cette hauteur on a une vue assez impressionnante !

marcher sur la passerelle canyon

vue canyon des portes de l'enfer

Deuxième arrêt (toujours) : La descente aux Enfers

Un autre attrait de cette magnifique ballade est qu’il est possible d’atteindre le niveau de la rivière Rimouski. C’est un sentier de 300 marches qu’il vous faudra donc descendre puis remonter, une fois encore le sentier est très bien balisé et sécuritaire, des petits bancs sont à votre disposition pour contempler la chute (ou pour reprendre votre souffle lors de la remontée).

descente de l'enfer 300 marches

descente de l'enfer 300 marches

descente de l'enfer 300 marches

Une fois tout en bas un nouveau point de vue sur la passerelle vous fera réaliser à quel point c’est vertigineux !

passerelle canyon de l'enfer

Hommage aux draveurs

Sur votre itinéraire se trouve également un espace aménagé qui rend compte de l’histoire des draveurs. Ces hommes, principalement des bucherons, descendaient le bois qu’ils avaient coupé par le biais de la rivière Rimouski afin de les acheminer pour le commerce ou autre. A l’aide de chaloupes ils prenaient tous les risques en tentant d’éviter les obstacles et les caprices des courants d’eau. La rude vie des draveurs est donc expliquée à travers cet hommage très instructif.

hommage aux draveurs

draveurs quebec

Le retour

Deux choix s’offrent à vous, il est possible de mettre fin à la ballade en prenant le raccourci qui vous conduira à votre voiture (ce que nous avons fait) ou bien de pousser un peu plus loin pour découvrir la dernière chute d’eau, la Chute Chaud, elle aussi, haute de 20 mètres.

Il est surprenant de constater combien il y a d’activités offertes sur place. Si vous êtes accompagnés d’enfants vous manquerez très certainement de temps pour tout essayer. On retrouve entre autre : le labyrinthe de l’Enfer, un circuit de géocaching ou encore le sentier enchanté Les Portes d’Oniria. Ce n’est pas l’ennui qui vous accompagnera lors de votre visite, soyez en assurés !

Oniria sentier enchanté

Horaire et coûts

La saison débute en général vers la mi-mai pour se terminer à la mi-octobre. Prenez le temps de vérifier les détails sur leur site internet qui est d’ailleurs très bien fait. En ce qui concerne les tarifs, comptez 11$+taxes pour un adulte et 6$+taxes pour une enfant de 5 à 17 ans.

De passage à Rimouski, vous comprendrez à la lecture de cet article que le canyon des Portes de l’Enfer mérite le détour, les nombreux sentiers pédestres (de 1 à 14 kilomètres) sont accessibles et ne requièrent que des bonnes chaussures de marche. Les plus sportifs pourront s’offrir les 8.5 kilomètres de sentier de vélo de montagne avec la possibilité de les louer sur place. Atteignant parfois 90 mètres de hauteurs, les parois du canyon vous feront vous sentir tout petit face à cette nature grandiose. Le canyon des Portes de l’Enfer ne manquera pas de vous séduire avec ses panoramas uniques, sa douce odeur d’épinette et sa passerelle la plus haute du Québec ! On vous le recommande fortement !

Encore quelques photos pour faire durer le plaisir…

chute du Grand-Sault

escaliers canyon

parcours

chute du Grand-Sault

Bonne visite.

Rendez-vous sur Hellocoton !