Il y a peu d’endroits où l’on peut vivre les 4 saisons bien distinctement mais la province de Québec en fait partie ! Chanceux que vous êtes ! L’hiver, l’été et même l’automne (enfin principalement le mois de septembre) sont les grandes gagnantes auprès des touristes puisqu’elles ont leurs attraits propres à chacune. Et le printemps dans tout ça ? Mis à part le coût attractif des billets d’avion (en général 700$, soit environ 600€) il y a bien peu d’avantages à opter pour cette période diront certains ! Mais pour nous, auteurs de Tri USA Canada, on aime tellement notre Québec que nous allons vous aider à passer un agréable séjour en vous proposant des activités intéressantes pour ce temps de l’année !

Oublions la fonte des neiges (ou parfois même la neige tout court), les mini torrents d’eau qui se précipitent dans les bouches d’égout, les arbres tout nus et les pelouses jaunis et optons pour des activités printanières qui ne vous feront pas regretter votre séjour !

MARS

Mois de transition entre l’hiver floconneux et les belles journées qui rallongent, le changement d’heure est un cadeau après de longs mois où la clarté du jour nous quittait vers 16h.

  • CABANE A SUCRE

« Les premiers cris des corneilles annoncent l’arrivée du temps des sucres. » voici un dicton bien d’ici qui correspond au mois de mars. Ce dernier est surtout connu pour être le temps des sucres, pendant environ 6 semaines de la mi-mars jusqu’à avril on récolte l’eau d’érable et on produit le populaire sirop d’érable. Afin de mieux comprendre ce qu’il en est une sortie à la cabane à sucre s’impose. C’est probablement avec la poutine, un des mets typiques du coin qu’il vous faut absolument essayer ! Pour en savoir plus voyez notre article sur la cabane à sucre !

cabane à sucre

  • SKI DE PRINTEMPS

Il y a une différence notable entre la neige d’hiver et la neige de printemps pour les amateurs de ski ! En hiver les pistes sont plus constantes, plus dures puisque la neige ne subit pas de période de gel et dégel comme c’est le cas arrivé au mois de mars ! On affirme que la piste est plus facile et plus agréable à skier puisque la neige est ramollie, encore faut-il la saisir au bon moment, puisqu’en cas de fort soleil on se retrouve vite sur une petite rivière plutôt que sur une piste de ski ! Le ski de printemps est surtout apprécié car les températures sont plus clémentes permettant ainsi de s’installer pour un pique nique ou un vin et fromage improvisé ! De nombreuses stations offrent des activités pour célébrer le printemps mais aussi encourager les mordus de ski à venir sur les pistes, concerts en plein air, BBQ mais aussi tire d’érable peuvent, entre autres, vous être proposés !

TUCski

Crédit photo : Bernard Brault

  • SAINT PATRICK

De nombreux irlandais sont établis à Québec, arrivés au milieu du XIXème siècle pour fuir la Grande Famine, on compte près de 4.5 millions de canadiens d’origine irlandaise. C’est en 1824 qu’à lieu le tout premier défilé de la Saint Patrick à Montréal, il faudra attendre 12 années pour le voir à Québec. En 1916, du au contexte politique, il s’arrête dans la Capitale-Nationale. C’est en 2010 qu’un groupe d’amis décident de faire revivre cette tradition qui perdure aujourd’hui chaque année. On assiste donc à un défilé vert et en fanfare qui rassemble des milliers de personnes pour souligner le Saint Patron de l’Irlande. En 2015 pour agrémenter la fête la première édition du Festibière de Québec est enclenchée et fut un vrai succès.

TUCSP

AVRIL

Enfin, si on est chanceux, on pourra apercevoir le sol ! Il est bien difficile pour un non-local d’imaginer à quel point il fait bon voir le gazon même si il est en piteux état ! Les terrasses commencent à ouvrir et dès les premières chaleurs on enlève bien vite quelques épaisseurs, malgré tout avril reste un des mois les plus pluvieux donc tenez votre parapluie proche !

  • PÂQUES

Ici comme ailleurs, le congé pascal offre quelques activités bien spéciales. De nombreux restaurants et grands hôtels sortent un peu de l’ordinaire pour proposer des brunchs de Pâques. Les cartes sont étoffées, le chocolat est mis en vedette et l’ambiance est détendue. Pensez à réserver bien à l’avance car les déjeuners familiaux battent leur plein ! Comptez entre 30$ et 50$ par personne selon le standing des restaurants. Pour occuper les enfants quelques centres commerciaux organisent des mini-fermes où petits et grands pourront cajoler quelques lapins et nourrir des petites chèvres. Une belle activité à partager en famille après un bon brunch !

  • CHUTES D’EAU

On n’y pense pas toujours mais qui dit chaleur dit fonte des neiges mais pas seulement au sol, les chûtes d’eau sont en pleine activité à ce temps de l’année. Le débit est fort et c’est sous un autre angle que vous découvrirez ou redécouvrirez les célèbres chutes Montmorency ou encore le Parc des Chutes-de-la-Chaudière. Restez prudent auprès des courts d’eau car le courant est très soutenu. Pour être plus original sortez un peu de Québec pour vous dirigez vers la réserve indienne et admirer la chute de Kabir Kouba. Voyez ci-dessous la chute de la Chaudière à quelques mois d’intervalle, la vue y est complètement différente !

Chute de la Chaudière

  • CAP TOURMENTE

A moins d’une heure de la ville de Québec, la Réserve nationale de faune du cap Tourmente comptera parmi les excursions phares de ce mois d’avril. Cette réserve accueille chaque année des milliers d’oies blanches qui y font escale depuis la côte est américaine. Elles viennent se nourrir de Scirpe d’Amérique, une plante qui nourrit ces grands oiseaux migrateurs. Les oies blanches séjournant dans la réserve en avril et en mai, elles quittent la terre nourricière la troisième semaine de mai pour rejoindre la péninsule de l’Ungava dans la région du Nunavik au Québec. C’est un magnifique spectacle à observer, puis la réserve offre également de nombreux sentiers et promontoires pour apprécier la riche nature de Québec. Il est important de vérifier les horaires car certaines fins de semaine sont fermées.

oie blanche cap Tourmente

cap Tourmente vue d'en haut

cap Tourmente vue d'en haut

MAI

A ce temps-ci de l’année les températures sont plus hautes et on peut troquer les manteaux d’hiver pour des vêtements plus légers ! Le mois de mai, à l’instar du mois de septembre, est une période de transformation du paysage. La nature est en émoi et les bourgeons prolifèrent de partout, on assiste à une explosion de feuilles et de fleurs après des mois blancs et ternes.

  • NATURE EN EVEIL

L’observation de la nature est une véritable activité en soi, des promenades dans les parcs naturels ou les forêts de Québec seront  aussi exaltantes que de venir en automne pour admirer l’été indien. De plus vous avez l’embarras du choix, n’oubliez pas que le Québec regorge de grands espaces ! Enfourchez les vélos pour un après midi sur l’Île d’Orléans, les pommiers y sont en fleurs et il n’y a rien de plus plaisant que de se faire un pique nique au bord du Saint Laurent. On étend cela à la découverte de la faune, plusieurs pourvoiries ou parcs permettent l’observation des oiseaux, notamment, qui sont nombreux à migrer.

pommiers en fleurs

  • NUIT A L’AUBERGE

Puisque ce n’est pas encore l’été et que l’hiver est bel et bien finit les prix pour les hébergements sont bien plus bas qu’en haute saison. Alors pourquoi ne pas profiter de ces prix attractifs pour réserver une nuit ou deux dans un bel établissement à la campagne ? Il serait bien difficile de vous en citer seulement deux ou trois tellement la province regorge de charmants établissements, mais nous allons rester dans notre thématique et ne pas trop s’éloigner de la ville. Je vous propose la location d’un chalet à Stoneham, un séjour ressourçant comme à la montagne ou encore une nuit au Manoir du Lac Delage qui borde le lac du même nom. Vous profiterez des installations comme le SPA et l’accès immédiat à la nature à moindre coût.

  • MUSÉES ET FROMAGERIES

Mais quel est le rapport me direz-vous ? Lorsqu’on visite Québec pendant les mois d’été on a tendance à axer nos excursions pour tout ce qui est à l’extérieur, ainsi en mai puisque ce n’est pas encore les grandes chaleurs prenez le temps pour des visites intérieures. En tant que grande ville touristique, Québec n’est pas en reste avec ses musées. Le musée de la civilisation et le musée de l’Amérique française présentent de nombreuses expositions qui vous permettront de vous enrichir de la culture nord-américaine. Le charme de Québec passe aussi par les plaisirs de la table et donc de ses produits locaux, alors, on n’hésite pas à pousser les portes des fromageries mais aussi des petits casse croûte locaux qui sortent de leur période d’hibernation.

Le printemps est donc une période de renouveau, une période charnière entre l’hiver et l’arrivée des grosses chaleurs. Un peu longue parfois elle permet de mieux apprécier l’été qui arrive. Pour vous, qui venez visiter la ville de Québec, ces quelques activités vous permettront de vous fondre dans le décor de la vie locale puisque nombreux sont les québécois à les adopter également. La liste ne peut être qu’exhaustive mais devrait combler vos doutes à savoir si, oui ou non, vous allez opter pour le printemps !

Cet article fait partie de la série « Choisir Québec », découvrez également l’été et l’hiver.

Rendez-vous sur Hellocoton !