Si l’Utah est un état rêvé pour partir en road trip, il est souvent délaissé en faveur de la Californie ou de l’Arizona et son Grand Canyon. Pourtant, cet état et ses cinq parcs nationaux, les « Mighty Five », n’ont rien à envier à ses voisins.

Histoire et population de l’Utah

Habité par les amérindiens il y a plusieurs centaines d’années, les premiers colons, les Mormons, ont emménagé sur les bords du Great Salt Lake en 1847. C’est au bord de ce grand lac salé que ceux-ci s’établirent et fondèrent Salt Lake City. 50 ans plus tard, en 1896, l’Utah devient officiellement le 45e états des États-Unis. Il tire son nom des indiens Utes qui aujourd’hui ont leur réserve au Colorado. Seuls les Navajos, la plus grande tribu des premières nations aux États-Unis, possèdent encore des territoires en Utah, notamment autour de Monument Valley, situé sur la frontière avec l’Arizona. Côté population, cet état très aride qui couvre près de 220 000  km2 (soit 1/3 de la France) ne compte que 2,8 millions d’habitants dont les 3/5 habitent dans la grande agglomération de Salt Lake City, la capitale de l’état mais également le siège mondial de « l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours ».

Salt Lake City

Géographie et géologie

Situé à l’ouest des État-Unis, l’Utah est un état qui s’est façonné dans la roche. En effet, malgré sa grande diversité, les formations rocheuses sont ce qui le caractérise le mieux. On y compte trois grandes sections géologiques : les Rocheuses , le Grand Bassin et le plateau du Colorado. Cet état a une élévation moyenne de 1920m. Bien que ce ne soit pas un paysage montagneux comme on peut le voir dans le Colorado, l’Utah reste néanmoins un état élevé en altitude, avec de gros reliefs allant de 610 m (min) à 4123m avec le Pic Kings (point culminant). Bien que ce soit très aride et majoritairement désertique ( il y a de nombreuses forêts de pins dans l’ouest comme à Dixie National Forest ou à l’est de Salt Lake City) l’état peut recevoir à certains endroit jusqu’à 12 mètres de neige durant l’hiver, faisant de lui un paradis pour les amateurs de glisse.

Le tourisme en Utah

D’un point de vue touristique, l’Utah est , selon nous, le plus bel état des États-Unis avec des paysages qui n’ont aucun équivalent dans le monde. En toute honnêteté si nous avons eu la chance de voir des choses magnifiques lors de nos voyages (aux États-Unis et ailleurs), c’est là que l’effet WOW a été le plus grand.

L’Utah est un magnifique terrain de jeu pour tous ceux qui veulent partir en road trip, qui aiment les grands espaces et le plein air. Randonnée pédestre, kayak, VTT (voir notre article sur la sublime Slickrock Trail), quads, pêche, rafting, randonnée équestre, escalade… c’est un vrai paradis du sport.

En plus de cela, l’Utah compte en ses frontières pas moins de 5 parcs nationaux appelés les « Mighty Five » (les Cinq Majestueux en français). D’ouest en est, on retrouve les parcs nationaux de Zion, Bryce Canyon, Capitol Reef, Canyonlands et Arches. Cinq parcs nationaux qui font partie des plus beaux parcs américains et qui vous en mettront plein la vue.

Ces cinq parcs qu’on appelle les ‘Mighty Five »

Arches National Park

Situé proche de la petite ville de Moab, Arches National Park est le symbole emblématique de l’Utah. Delicate Arche (couverture de l’article), cette immense arche en pierre presque surnaturelle, se retrouve sur les plaques de l’état et les « panneaux de frontière ». Si c’est la plus populaire de toutes, elle n’est pas seule. Le parc national de Arches en compte des dizaines dont Landscape Arch, Double’O Arch, Private Arch, Pine Tree Arch…

Le parc se prête très bien à la randonnée. Vous aurez l’occasion de déambuler entre ces sculpture de pierres et de découvrir ces arches façonnées par les éléments.  Arches National Park est, sans conteste, l’un des plus beaux parcs nationaux des États-Unis et un incontournable au même titre que le Yellowstone ou le Grand Canyon.

Arches parc national

Canyonlands National Park

Tout comme Arches National Park, le parc national de Canyonlands se trouve à proximité de la ville de Moab qui en fait du coup un excellent point d’arrêt pour visiter les alentours. Canyonlands National Park comprend trois section : Island In The Sky (nord), The Needles (est) et The Maze (ouest).

Island In the Sky est la partie la plus visitée et accessible du Parc. Elle vous permet de prendre de la hauteur et offre de magnifiques points de vue sur le plateau que le Colorado a sculpté au cours des derniers millénaires. Cette partie comprend beaucoup de coutes randonnées accessibles avec des paysages à couper le souffle.

Le secteur The Needles porte très bien son nom. Les aiguilles rocheuses striées de blanc et de rouge composent un paysage travaillé par la fragmentation de la roche et l’érosion. Ce secteur se prête bien aux randonnées à pied ou en vélo. À noter que dans cette région de l’Utah, les températures peuvent être très élevées durant la période estivale. Prévoyez donc de l’eau en suffisance.

The Maze est le secteur le plus sauvage et le moins fréquenté par les touristes dû à son accès plus compliqué. Appelée « le labyrinthe », cette zone vous fera découvrir un dédale rocheux dans lequel se trouve l’un des plus grands sites d’art rupestre amérindien. Attention, ce secteur n’est accessible que via des routes de gravel et ne contient pas de points d’eau. Soyez prévoyants!

canyonlands national park

Capitol Reef National Park

Le parc national de Capitol Reef est loin d’être le parc national le plus connu. En effet, ce parc est souvent le « grand oublié » des road trip dans l’ouest de par sa situation. Pourtant, il offre de très beaux paysages et une belle connection avec l’histoire amérindienne de la région. En effet, Capitol Reef, en plus des randonnées et des pistes que vous pourrez emprunter en 4×4, compte quelques zones à pétroglyphes. Si la région est désertique, la rivière qui alimente la petit village de Fruita (et entrée officielle du parc) compte une sorte d’oasis qui a permis aux premières nations de s’y établir et d’y vivre. Aujourd’hui encore, des arbres fruitiers, des petites prairies et des biches nous rappellent que même en milieu aride, il suffit d’un peu d’eau pour que la vie se développe. Le principal attrait est la route panoramique qui traverse le parc et qui vous donnera accès à de nombreux sentiers qui vous offriront l’occasion de vous « perdre » dans ce paysage rocailleux.

capitol reef utah

Bryce Canyon National Park

Bryce Canyon est célèbre pour ses « hoodoos » qui symbolisent à eux seuls ce magnifique parc national de l’Utah. Bien qu’il ne soit pas très grand, ce parc offre de belles activités. Tout d’abord, une route panoramique vous permettra de profiter des différents points de vue sur des paysages dominés par ces sculptures oranges appelées « hoodoo ». Ensuite, il compte plusieurs randonnées qui vous permettront de vous rendre dans le canyon et profiter du spectacle vu d’en bas. Enfin, sachez que des balades à dos de mules sont organisées et c’est le meilleur moyen pour profiter du spectacle et de la beauté des lieux. Comme Capitol Reef, le parc national de Bryce Canyon se visite rapidement mais n’en reste pas mois un incontournable.

parc national bryce canyon

Zion National Park

C’est le parc national le plus visité de l’Utah. Sa beauté, son accessibilité et sa proximité avec le Grand Canyon et Las Vegas en font un parc très fréquenté. Mais cela n’est pas sans raison. Le parc national de Zion compte deux des plus belles randonnées que vous pourrez faire dans l’ouest des États-Unis : Angels Landing, qui vous emmènera au sommet du parc par un sentier pour le moins spectaculaire, et The Needles, une randonnée dans un rivière qui vous permettra de contempler d’en bas, des gorges aux falaises immenses. Deux incontournables à ne surtout pas manquer.

parc national de Zion Utah

Vous l’aurez compris, les cinq parcs nationaux de l’Utah portent bien leur nom de « Mighty Five ». Ils méritent à eux seuls un road trip dans cet état exceptionnel des États-Unis. Cinq parcs nationaux aux décors complètement différents, qui vous transporteront et vous offriront certainement l’un des plus beaux spectacles que vous ayez vu. Mais ce n’est pas tout. L’Utah compte bien d’autres attraits.

Autres points d’intérêts en Utah

Malheureusement, nous n’avons pas encore eu le temps de visiter toutes les beautés de l’Utah mais en voici quelques unes que nous vous recommandons vivement.

Salt Lake City

C’est la capitale de l’état et la ville des mormons. Si cette religion ne vous intéresse pas, sachez que Salt Lake City vaut la peine d’y consacrer au moins une journée. Vous pourrez y découvrir cette religion à travers les différents bâtiments qui entourent le temple et à travers une exposition qui vous explique la religion, son origine et sa façon de concevoir les choses. C’est un peu comme visiter un temple bouddhiste en Asie ou une église en Europe.

Antelope Island Sate Park et le Great Salt Lake

Salt Lake City s’est construite au bord du grand lac salé. Sur celui-ci, une presque île, aujourd’hui protégée et « parc d’état » vous permettra de découvrir le lac salé, la végétation et les animaux qui peuplent les envions. En effet, l’île doit son nom aux nombreuses antilopes d’Amérique qui la peuplent. Vous aurez également l’occasion d’y croiser quelques bisons et de faire de belles randonnées.

Antelope Island

Monument Valley

C’est peut-être l’image la plus mythique de l’ouest des États-Unis. Situé à cheval sur l’Arizona et l’Utah ses colones de pierre qui s’élancent vers le ciel ne pourront que vous attirer. Une boucle, accessible en véhicule 4×4 ou en circuit guidé, vous permettra de contempler ce paysage unique de très proche et d’en savoir plus sur les croyances des amérindiens sur ces lieux.

Four Corners

C’est le seul lieux aux États-Unis ou se croisent 4 états à savoir l’Utah, le Colorado, l’Arizona et le Nouveau-Mexique. Bien que ce lieu se visite en une petite heure, il vaut le petit détour que vous ferez pour vous y rendre. Ce n’est qu’une « borne » délimitant les frontières de quatre états mais le détour en vaut la peine. C’est aussi l’occasion de voir quelques artistes des tribus locales créer des souvenirs à la main vendus aux touristes.

La Cottonwood Road

Elle vous permet de relier par une piste la région de Kanab à Bryce Canyon. Cette route praticable uniquement en 4×4 vous permettra de traverser Grand Staircase-Escalante National Monument. C’est un secret bien gardé de l’Utah mais si vous avez le bon véhicule, c’est un incontournable.

cottonwood road utah

La route panoramique UT12

C’est l’une des plus belles routes de l’Utah. Elle vous fera traverser des paysages désertiques comme des zones verdoyantes ». C’est LA route à prendre pour relier Capitol Reef à Bryce Canyon (ou inversement). En road trip, le but est de passer par les plus belles routes possible alors si vous êtes dans le coin, mettez là absolument à votre « road map ».

La Slickrock Trail pour les amateurs de vélo

Pour les amateurs de vélo de montagne ou VTT, la région de Moab est un véritable paradis sur terre. Le circuit de Slickrock Trail est le plus connu mais aussi le plus beau. Il est possible de louer un vélo sur place et de partir sur ce parcours qui vous fera rouler sur des dunes pétrifiées. Un vrai terrain de jeu pour les amateurs de vélo. Attention toutefois aux températures extrêmement chaudes l’été et au côté très technique de la randonnée. Elle est réservée aux bikers aguerris.

Voilà donc quelques attraits de l’Utah que vous ne devez pas manquer et ils sont encore nombreux.

Combien de temps consacré à l’Utah?

Comme on aime le répéter dans nos articles : tout dépend de votre intérêt pour ce qu’il y a à découvrir. Si vous adorez les randonnées, les paysages arides, les parcs nationaux et les activités en plein air, vous pouvez y consacrer sans aucun problème deux semaines. Si vous ne souhaitez que voir les principaux attraits, une grosse semaine devrait vous suffire. Tout dépend de ce que vous cherchez et comment vous aimez voyager. En ce qui nous concerne, un minimum de deux semaines est à prévoir si vous souhaitez profiter un minimum des beautés de l’état.

L’Utah est donc un état qui à lui seul mérite un voyage. C’est sans compter sur ce qu’il y a à faire et à voir dans les états limitrophes (Arizona, Colorado ou Nevada). Depuis Salt Lake City, vous pourrez facilement planifier un road trip exceptionnel qui vous en mettra plein la vue. À vous de cibler vos centre d’intérêts et de savoir ce que vous cherchez comme voyage.

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé dans la préparation de votre voyage ? Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à le partager. Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.

Rendez-vous sur Hellocoton !