Lorsqu’on parle de chutes à Québec, on pense tout de suite au Parc de la Chute-Montmorency et bien aujourd’hui on vous fait découvrir une autre merveille de la magnifique province de Québec…. le Parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Situé sur la rive sud, il est très facile d’accès. Juste à la sortie du Pont Pierre Laporte, vous aurez, déjà en voiture, un aperçu prometteur de l’endroit ! Pour une journée idéale, arrivez vers 11h30 afin de vous trouver une table de pique-nique. Elles sont quand même assez nombreuses puis si vous le désirez il y a un service de casse-croûte sur place (ouvert seulement pendant la saison estivale). Une fois ravitaillé, vous pouvez partir explorer le Parc, le sentier pédestre est très bien aménagé et même en cas de gros soleil, vous serez au frais à l’ombre des arbres à plusieurs reprises.

Au plus près….

Selon les saisons, vous pouvez vous retrouvez au plus près des Chutes en passant par « l’escalier au bord de l’eau » qui se trouve juste avant le pont suspendu. Il est possible de rejoindre le pied des Chutes mais soyez très prudent car on peut glisser sur les roches, vous croiserez peut être sur votre route, des pêcheurs habitués des lieux. Un permis est toutefois requis si vous souhaitez, vous aussi, vous adonner à la pêche !

La passerelle

Le pont suspendu est toujours un moment amusant pour les téméraires et un peu stressant pour ceux qui ont le vertige, d’autant plus si vous vous retrouvez à le partager avec des enfants surexcités qui sautent dessus ! Longue de 113 mètres et suspendue à 23 mètres du sol, une vue imprenable sur les Chutes s’offre à vous qui changera selon le moment de votre visite, voyez plutôt :

chute-de-la-chaudière

A pied, en vélo,…

Ponctué de point de vue panoramique, vous trouverez également tout au long de votre ballade des panneaux d’interprétation imagés (facile à intermédiaire). Ce ne sont pas moins de 4.5 kms de randonnée qui vous sont proposés et qui raviront petits et grands puisque vous y trouverez également une aire de jeux au Parc de la Passerelle. Une autre façon d’aborder le site est en vélo, une piste cyclable de 1.5 km a été aménagée.

La centrale hydroélectrique

Il n’est pas rare de trouver ce genre d’installation au pied des chutes d’eau. Celle du parc de la Chute-de-la Chaudière a été initialement construite en 1901, le barrage a été partiellement détruit lors d’une énorme crue en 1970. A la suite de cet événement le gouvernement du Québec est alors devenu propriétaire et a transformé l’endroit en parc.

La centrale, telle que nous la connaissons aujourd’hui, a été reconstruite dans les années 1990 et permet de subvenir aux besoins de plus de 5000 familles.

Horaires et informations

Sachez tout d’abord que l’accès au site est gratuit ainsi que tous les stationnements autour, comme nous mentionnons plus tôt, n’arrivez pas trop tard pour obtenir une place. Un centre d’interprétation est ouvert durant la période estivale (horaires variables). Le site est quant à lui ouvert de mai à fin octobre.

Notre conseil :

La meilleure période, selon nous, pour découvrir les chutes à leur meilleur est sans conteste à la fonte des neiges, en mai. Le débit d’eau est impressionnant, il vous faudra cependant penser à prendre une petite laine pour contrer la brise !

L’été est une période gagnante pour s’offrir un bain de soleil sur les roches tout en profitant de la vue majestueuse. Vous ne serez de toute façon jamais déçu, peu importe la saison, tant le spectacle est différent.

chutes chaudiere

chutes Chaudière

chute chaudiere

Rendez-vous sur Hellocoton !