Petit article sur les charmes du Vieux Québec, la rue du Petit Champlain. Située dans le quartier du même nom, sa localité est en basse ville au pied du Cap-Diamant.

Nommée en l’honneur du fondateur de la ville de Québec, Samuel de Champlain, ce lieu incontournable est foulé par 1.5 millions de visiteurs chaque année. C’est sans compter les nombreux locaux qui aiment la découvrir au gré des saisons. Notre visite sera ponctuée de petites haltes dans les commerces qui reflètent le patrimoine et le savoir-faire québécois. Suivez l’itinéraire…

Arrivé par le boulevard Champlain, il vous faudra monter quelques marches pour débuter notre parcours ! Sur votre gauche, prenez quelques instants pour admirer La Fresque dessinée sur le mur d’une maison appartenant aujourd’hui à la Coopérative des commerçants et artisans du Quartier Petit Champlain. Ce trompe l’œil de 100m² évoque les grandes étapes de la vie du Cap-Blanc, quartier populaire et portuaire ayant subi bombardement et incendies, mais, qui témoigne également du courage et du travail de ses habitants.Fresque Québec

De là un petit point historique s’impose….

L’histoire de la rue est mêlée à celle de la colonisation de Samuel de Champlain, cette rue à été aménagée par le 1er gouverneur de la Nouvelle France afin d’accéder à une fontaine. Très vite le sentier d’origine se transforme en une artère principale de communication entre la Basse et la Haute-Ville. Pendant deux siècles la rue habite de nombreux commerçants mais au cours du XIXème siècle les riches marchands cèdent la place aux nombreux immigrants irlandais fuyant la Famine de leur pays. Pendant de nombreuses années, la rue est à l’abandon, les éboulis de pierre ont remplacé les activités commerciales d’autrefois. Il est difficile d’imaginer qu’au XXème siècle la rue, telle que nous la connaissons aujourd’hui, était totalement abandonnée, vide et en totale décrépitude. Deux québécois se sont lancés, dans les années 1950, dans le projet de revitaliser ce quartier, de reconstituer le dynamisme et la gloire des commerces tout en restant dans un esprit de Nouvelle-France.

Boutiques et restaurants

Devant vous, La petite cabane à sucre, est ouverte à l’année permettant aux touristes de goûter aux délices de l’érable en toute saison. Le produit local est décliné sous toutes ses formes, en sirop, suçons, beurre ou encore en dégustant une « tire à l’érable », une excellente façon de se plonger dans le temps des sucres du mois de mars.

Continuons notre chemin par les trottoirs pavés pour faire une halte olfactive chez Fruits et passions ! Chaîne québécoise crée en 1990, la boutique de la rue Champlain a pignon sur rue, poussez la porte pour vous laisser transporter par toutes ses bonnes odeurs. Mon coup de cœur : les produits Cucina aux notes agrumes !

Faîtes un petit crochet en descendant l’escalier Cul-de-sac pour vous délecter d’une délicieuse Queue de castor, un produit local qui vous séduira sans aucun doute. Nappée de la garniture de votre choix, cette pâtisserie saisie dans l’huile est un véritable pêché !Queue de castor

Pour ceux qui n’ont pas la dent sucrée arrêtez-vous prendre un petit café sur la terrasse du Cochon Dingue. Né un 14 juillet 1979, ce restaurant qui s’inspire des bistros français est un des premiers commerces établis dans le quartier réhabilité.rue Champlain

Après cette pause bien méritée, prenez la rue du Cul-de-sac pour arriver à la rue Sous le Fort. Avant de repartir, levez la tête et admirez le Château Frontenac qui domine tout le quartier. Juste avant de monter l’escalier, faîtes un petit crochet pour visiter la soufflerie Les Trois corbeaux, les souffleurs de verre offrent le spectacle dans un environnement décoré de leurs œuvres. En hiver, c’est une belle façon de se réchauffer mais une visite d’été vous donnera des bouffées de chaleur….

L’escalier Casse-Cou

Après tout ce magasinage vous serez arrivés au pied du célèbre escalier Casse-Cou. Les escaliers sont très importants au Québec, ils sont un élément essentiel de la culture québécoise. De par sa situation géographique, la ville de Québec possède plus de 30 escaliers dispersés un peu partout dans les différents quartiers. Ceux-ci ont longtemps été des vecteurs de croissance, de développement urbain. Lieux de passage, ils ont permis, en tout temps de relier et développer les quartiers de la Capitale-Nationale. Une escale à Québec et vous vous rendrez bien vite compte de leur nombre et de leur utilité pour vous déplacer…

Revenons à notre escalier Casse-Cou, construit en 1635 et ouvert en 1660, c’est le tout premier escalier dont la ville se dote, au bout des 59 marches, une magnifique vue sur la rue du Petit Champlain mérite une pause pour l’admirer et l’immortaliser en photo !Escalier Casse-Cou

La côte de la Montagne se dresse alors devant vous en vous proposant 2 choix : sur votre droite vous descendez vers la Place Royale ou en prenant par la gauche vous rejoindrez le Château Frontenac !

Pour les moins courageux sportifs, inutile de vous infliger toutes ces marches et exercices, au pied de l’escalier Casse-Cou vous n’aurez pas manqué de repérer le Funiculaire ! Vous y accéder par la maison Louis Jolliet, québécois passé à l’histoire pour avoir découvert le Mississipi, il vécut dans cette demeure jusqu’à sa mort en 1700. En opération depuis 1879, avec depuis quelques améliorations, le Funiculaire de Québec est unique en son genre en Amérique !                                                                                                   Prix : 2.25$ par personne pour une montée tout en douceur !

La rue Petit Champlain vous plongera au cœur de 400 ans d’histoire du Québec, témoin de la culture et du patrimoine québécois elle est aujourd’hui un des lieux touristiques incontournables. Bordée de boutiques mettant en valeur l’art, la gastronomie et le savoir-faire de ses habitants, elle se révèlera charmante et pittoresque en toute saison.

Cependant si vous ne deviez choisir qu’une saison pour la découvrir, c’est l’hiver que nous vous conseillons ! Parée de milles et une lumières, de branches de sapin odorantes et de vitrines colorées, la magie de Noël se vit dans la rue Petit Champlain. La lumière du matin sur la petite neige de la veille vous fera, à coup sûr, tomber en amour.

Pour explorer encore plus loin, cliquez sur notre article consacré à la Basse-Ville de Québec.

Bonne visite !

Rendez-vous sur Hellocoton !