Bien que l’ouest américain soit vaste, la Californie est peut-être l’état qui mérite à lui seul un road trip. Voici donc un exemple de road trip en Californie, « The Golden State ».

  • Durée : 21 jours
  • Distance minimum : 3600 Km
  • Ratio ville / nature : 1/3 ville – 2/3 nature
  • Nombre d’étapes : 10
  • Type de road trip : boucle (peut être fait dans un sens ou dans l’autre)

exemple de road trip en californie

Jour 1 : San Francisco – Lassen Volcanic National Park

Selon votre heure d’arrivée à San Francisco, prenez directement la direction de Lassen Volcanic National Park. Vous en avez pour 5 heures de routes. Si vous savez faire tout le jour de votre arrivée tant mieux sinon dormez en route. Les nuits sont chères à San Francisco donc visitez San Francisco au début ou à la fin de votre road trip et n’y « perdez pas de nuit » ce qui grugerait votre budget inutilement.

Lassen Volcanic National Park

Jour 2 et 3 : Lassen Volcanic National Park

Ce parc national est peu connu des touristes mais vaut le détour. Loin du Yellowstone il vous permettra d’observer les forces de la nature en pleine action : fumées, souffre, boue bouillante et autres phénomènes géophysiques. De plus il est l’un des seuls endroits au monde où vous pourrez observer différents types de volcans concentrés en un même endroit. Les Rangers du parc vous expliqueront mieux ça que nous. Si vous aimez la nature et la randonnée, vous n’aurez pas trop de deux journées pour découvrir Lassen Volcanic National Park.

Jour 4 à 6 : direction le parc national du Yosemite

Le Yosemite National Park est l’un des plus connu aux USA. Il peut y avoir en haute saison (juin à septembre) beaucoup de monde, réservez donc à l’avance. Nous vous recommandons deux jours complets pour ce parc sauf si comme nous vous tombez en amour avec celui-ci. Les randonnées sont toutes plus fabuleuses les unes que les autres, les dômes de granites qui dominent le parc offrent des cascades et des points de vues extraordinaires. Mais en restant deux jours vous aurez le temps de profiter des lieux. Sachez qu’il est possible de monter au sommet du Half-Dome en deux jours de marche mais cela nécessite un permis qu’il vaut mieux vous procurer d’avance. N’oubliez pas la partie « nord-est » du parc et sa fabuleuse route panoramique. Aussi si vous disposez d’une journée de plus, faites un saut jusqu’à Bodie, la plus grande ville fantôme des États-Unis qui a gardé tout son cachet western.

yosemite

Jour 7 : les séquoias géants de Californie

Plus petit, ce parc peut se visiter en une journée. Certains quittent le Yosemite tôt le matin pour passer la journée dans le parc des séquoias géants avant de reprendre la route. Le séquoia est le symbole de la Californie et est le plus grand arbre au monde. Un lieu à ne pas manquer lors de votre voyage.

Jour 8 : Death Valley

La traversée de Death Valley, considérée comme l’un des points les chauds de la planète, est un incontournable dans un road trip en Californie. En une journée vous aurez le temps d’admirer les dunes de sables, Artists Palette, Badwater Basin et des paysages désertiques, presque morbides.

Ici s’offre à vous un choix : dépendamment du temps dont vous disposez, continuez vers le sud de la Californie ou dirigez-vous sur Los Angeles.

death valley

Jour 9 : traversée du désert du Mojave

Comme Death Valley, celui-ci peut se découvrir en voiture avec quelques haltes en chemin pour profiter des décors arides où seuls les cactus et les  « Joshua tree » semblent les seuls à pouvoir survivre. Pourtant, la rivière Mojave est une source importante pour l’irrigation du désert.

Jour 10 : Joshua Tree National Park

Un peu comme Lassen Volcanic National Park, Joshua Tree National Park est moins connu des touristes. Ce parc a été créé en 1994 afin de protéger, entre autres le Joshua Tree, un arbre que l’on ne rencontre que dans cette région du monde. Les sentiers de randonnées qui sillonnent le parc vous emmèneront dans ce désert fait d’amas rocheux, de cactus et d’arbres de Joshua

Jour 12 et 13 : San Diego

À environ 250 Km au sud, vous arriverez à San Diego, une des grosses villes de la côte ouest des États-Unis. Malheureusement elle est souvent ignorée des touristes européens qui la connaissent peu. Pour San Diego est une très belle ville, propre, offrant plages et soleil à profusion. Ceux qui prennent le temps de la découvrir sont généralement agréablement surpris. Parmi les plages les plus populaires Imperial Beach et sa jetée est un incontournable. Le zoo de San Diego et le Sea World sont aussi deux attractions majeures de la ville.

SeaWorld

Jours 14 à 16 : Los Angeles, la cité des anges?

Si Los Angeles est synonyme de stars, cinéma, grosses maisons et boutiques de luxe, la ville déçoit souvent les visiteurs. Est-ce le nuage de pollution? La pauvreté et la saleté du Hollywood Boulevard? Peut-être un peu des deux. Cependant vous ne pouvez pas découvrir la Californie sans faire une halte à Los Angeles : les Studios Universal, Warner Bros, Disney pour les parcs, Hollywood Boulevard, la visite de Beverly Hills et des maisons des stars, les boutiques de luxe, la jetée de Santa Monica, les plages de Malibu… Bref il y a de quoi faire.

Jour 17 et 18 : Highway 1

La Highway 1 est avec la Route 66, l’une des routes les plus mythiques des USA. Elle longe la côte ouest des États-Unis. La plus belle partie de cette route commence à Morro Bay et se prolonge au nord de San Francisco. Pour en profiter pleinement, prenez le temps de vous arrêter le long de celle-ci pour observer les points de vue, découvrir les plages et State Park qui la longent. Deux endroits où dormir : Morro Bay, petite ville portuaire très paisible mais dynamique et Monterey, avec ses quais et son aquarium, plus beau que celui de San Francisco.

highway 1

Jour 19 à 21 San Francisco

Visite de San Francisco, du Golden Gate, d’Alcatraz, du Pier 39, du centre-ville, du Golden Gate Park, de Twin Peaks qui vous offre le plus beau panorama à 360 degrés sur la ville, les cable car… San Francisco est une ville qui se découvre à pied et transports en communs très facilement. Son seul inconvénient est d’être assez cher au niveau des logements. N’hésitez pas à dormir à l’extérieur du centre-ville, accessible en bus et en métro.

San Francisco
C’est là que votre road-trip touche à sa fin. Cet exemple de road trip en Californie vous donne un aperçu de ce que vous pouvez faire en 3 semaines. Évidement libre à vous de l’adapter en allongeant le nombre de jours à certaines places en coupant de bouts (en passant de Death Valley à Los Angeles ou en allant directement à votre arrivée au Yosemite National Park), en ajoutant d’autres centres d’intérêts (Pinnacles National Park, Point Reyes, Lake Tahoe…) ou encore en débordant un peu sur les autres états (Las Vegas ou le Grand Canyon).

Bonne route!

Rendez-vous sur Hellocoton !