Capitale de l’état d’Hawaï et ville la plus peuplée de l’archipel, Honolulu est une « destination soleil » qui fait rêver plus d’un voyageur. Mais Honolulu, c’est bien plus que des cocotiers, du sable et la mer. C’est une ville moderne, dynamique qui a une belle histoire et qui est entourée de sites magnifiques, façonnés, il y a des milliers d’années, par les volcans.

Un peu d’histoire

Si les artefacts montrent que le site d’Honolulu est habité depuis des centaines d’années par des polynésiens, c’est en 1794 que son histoire « occidentale » débute avec l’arrivée de William Brown, un capitaine britannique qui naviguait en direction de l’Asie.

En 1945, la ville devient la capitale de l’archipel sous le roi Kamehameha III. Sa statue trône d’ailleurs proche de Iolani Palace, l’ancien lieu de résidence des rois hawaïens et considéré comme le centre spirituel et physique du multiculturalisme hawaïen. Kamehameha III insuffle d’ailleurs la vague de modernisation de la capitale qui sera poursuivie par ses successeurs.

kamehameha III

Une cinquantaine d’années plus tard, en 1898, les îles d’Hawaï sont annexées au États-Unis avant de devenir le 50e état le 21 août 1959.

Bien sûr, l’un des faits historiques marquant de son histoire est l’attaque par l’armée japonaise du port de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, marquant officiellement l’entrée en guerre des États-Unis dans la seconde guerre mondiale.

Aujourd’hui, la ville d’Honolulu compte plus de 300 000 habitants (presque 1 millions si on comptabilise l’aire urbaine) et une population très multiculturelle avec +50% d’asiatiques et 20% de blancs.

Visiter Honolulu est-ce que ça en vaut la peine?

L’archipel d’Hawaï compte de nombreuses îles dont les principales sont : Oahu (là où se trouve Honolulu), Kauai (la plus à l’ouest), Molokai (ancienne île où était emmené les lépreux et peut-être la moins touristiques des îles principales), Lanai (elle aussi peu visitée), Maui (la seconde île en terme de superficie et appelée « Valley Isle » suite à sa bande de terre très fertile entourée par deux volcans) et, enfin, Hawaï (la plus grande de toutes et également appelée Big Island pour éviter la confusion entre l’archipel et le nom de l’île).

Alors, lorsqu’on part pour Hawaï il faut faire des choix à moins d’avoir le temps et le budget nécessaire. Toutes les îles ont leurs spécificités et valent la peine d’être visitées. Mais l’île d’Oahu et sa capitale d’Honolulu valent vraiment l’escale et la peine de s’y attarder. Vous pourriez facilement consacrer une semaine à Honolulu et ses environs. Que ce soit pour des visites historiques et culturelles, du plein air et des activités sportives ou encore du shopping, la capitale hawaïenne saura assurément vous combler. Vous n’êtes pas convaincu? Alors voici un bel aperçu de ce que vous pourrez faire et visiter à Honolulu.

Lieux historiques à visiter

Il y a trois lieux historiques à visiter absolument à Honolulu :

Pearl Harbor et le Memorial de l’USS Arizona

C’est le lieu historique le plus connu de Hawaï et de l’île d’Oahu. Le site fait partie du réseau des National Park Services (au même titre que le Grand Canyon ou le Yellowstone). Le site comprend plusieurs hangars dans lequel vous pourrez admirer plusieurs expositions qui offrent différents angles de vue sur l’attaque menée par l’armée japonaise le 7 décembre 1941. Ensuite, vous pourrez assister à un court métrage historique sur l’attaque de Pearl Harbor avant de prendre une navette pour vous rendre au Memorial du USS Arizona, cuirassé de la marine américaine qui a été coulé par les japonais et dans lequel plus de 1100 officiers et hommes d’équipage ont péri (50% des morts de l’attaque de Pearl Harbor). La visite de Pearl Harbor (lien vers article détaillé) est donc un incontournable de votre visite à Honolulu.

Memorial USS Arizona

Iolani Palace et les environs

Iolani Palace est la résidence des derniers souverains de l’archipel. Aujourd’Hui, il est possible de le visiter (15$ – 22$) avec ou sans guide. Datant de 1882, l’extérieur et l’aménagement intérieur du bâtiment nous montre qu’on est bien loin de certains préjugés qu’on pourrait avoir sur les derniers rois de l’archipel (modèle de la tribu polynésienne). Il reflète à lui seul la volonté de moderniser l’archipel amorcée par Kamehameha III (1825-1854).

Autour de Iolani Palace, vous retrouverez la statue de ce dernier ainsi que celle du Père Damien ayant ouvré pour les lépreux sur l’île de Molokai, la Cathédral St-Andrew et Kawaiahao Church. C’est aussi un quartier administratif avec la « State House ». En face, la Washington House, lieu historique où ont notamment résidé les différents gouverneurs, est aujourd’Hui un musée dédié à l’histoire du 50e états des États-Unis.

Diamond Head

Autre symbole fort d’Honolulu, Diamond Head (article détaillé) est ce cratère volcanique que l’on peut voir sur toutes les vues aériennes de la capitale. Cet ancien cratère a été transformé en base militaire et est aujourd’hui un parc d’état que vous pouvez visiter. D’ailleurs, la randonnée jusqu’au sommet vous amènera dans le bunker construit en son sommet. De là, vous aurez une vue imprenable sur la ville et la plage de Waikiki. Un lieu militaire stratégique et une randonnée incontournable!

bunker diamond head

Avec ces trois lieux, surtout les deux premiers, vous aurez un bel aperçu historique de la ville, de l’île d’Oahu et de l’archipel d’Hawaï. D’autres bâtiments, comme l’Aloha Tower, ancienne tour de contrôle du port, témoignent encore de passé tout comme l’Hawaii State Art Museum qui aborde l’histoire de l’île sous un oeil artistique.

Honolulu : capitale d’Oahu et du plein air

Si vous visitez Oahu, vous vous apercevrez rapidement que juste aux alentours d’Honolulu, il y a de quoi faire en terme d’activité de plein air. Que ce soit de la randonnée, du snorkeling, de la course à pied, du surf, de jet ski ou autre activité nautique, la ville d’Honolulu saura assurément vous convaincre de rester quelques jours sur place.

Des randonnées aussi impressionnantes qu’accessibles

On vous avait déjà mentionné dans un précédent article les 3 randonnées incontournables dans l’agglomération d’Honolulu.

Tout d’abord, on en a parlé ci-dessus; Diamond Head. Vous ne pouvez pas passer à côté de cette visite et de cette balade qui vous fera partir du centre du cratère pour arriver sur sa crête qui offre une vue panoramique sur sa région et l’océan Pacifique.

Ensuite, la Koko Trail qui elle aussi vous emmènera sur le sommet d’un ancien volcan. Cette fois vous aurez une vue sur la côte est de l’île et sur Hanauma Bay. Attention la balade n’est pas longue mais la montée est raide car elle emprunte une ancienne ligne de funiculaire.

koko trail

Makapu’u Point, plus facile et plus accessible que les deux précédentes, cette petite randonnée vous fera surplomber la Waimanalo Bay et le phare Makapu’u. C’est aussi un lieu idéal pour y observer les baleines alors prévoyez vos jumelles. En règle générale, vous pourrez voir des baleines au large des côtes alors si vous avez une paire de jumelles, gardez-la proche de vous!

Enfin, la Kalakaua Avenue et Waikiki Beach sont un très beau lieu pour se promener en début de soirée et admirer le coucher du soleil. Par contre, en journée, continuez votre route vers la Diamond Head Road, cette route donne accès à de nombreuses petites plages bien moins achalandées que celle de Waikiki et très prisées des surfeurs. Attention toutefois à la baignade dans ce secteur.

Le surf, une religion

Si vous allez en vacances à Hawaï, vous devez absolument prendre un cours de surf. Même si vous n’êtes pas un amateur de sport, le surf est relativement accessible. Il est possible de faire du surf à Waikiki, de louer de l’équipement et prendre un cours d’initiation. Même en plein centre ville, on peut surfer à Hawaï.

Contempler la vie marine

Bien que ça ne se situe pas à Honolulu même, Hanauma Bay est LA place pour faire du snorkeling. Cet air protégé situé dans l’agglomération d’Honolulu est accessible en bus et vous permettra de contempler une multitude de poissons, des anguilles, des raies, des pieuvres des petits requins de récif et même des baleines si vous êtes chanceux. L‘accès au site est payant et vous devrez d’abord écouter les consignes et règles applicables dans cette zone protégée. En tous cas, si vous aimez observer le fond de l’océan, c’est le spot idéal!

hanauma bay snorkeling

Vous le constaterez rapidement, à Hawaï, les amateurs de plein air seront au paradis. Honolulu à elle seule offre une multitude d’activités. Alors n’oubliez pas vos chaussures de sport et votre maillot car vous le regretterez!

Faire du shopping à Honolulu

Les adeptes de shopping ne seront pas déçus de ce qu’Honolulu a à leur offrir. Deux lieux se distinguent particulièrement : Kalakaua Avenue et le Ala Moana Center.

Kalakaua Avenue est l’avenue qui longe la célèbre plage de Waikiki. D’un côté de l’avenue se trouve la plage, la piste cyclable, les vagues, les surfeurs et aires de repos. De l’autre, des boutiques et restaurants pour tous les goûts. Bien sûr on est dans le royaume du surf alors beaucoup de boutiques de surf de type Volcom et Quicksilver mais aussi des boutiques de luxe comme Gucci, Victoria’s Secret… On y retrouve aussi des galeries d’arts, des restaurants de tous types ainsi que de nombreux artistes de rue. Très illuminée et animée en soirée, Kalakaua Avenue est le lieu pour sortir et profiter de sa fin de journée à Honolulu. Même si vous n’êtes pas très shopping, juste le coucher de soleil et l’ambiance le long de la plage vaut le détour et puis c’est Waikiki Beach!

soleil waikiki

C’est à Honolulu qu’on retrouve le plus grand centre commercial « ouvert » au monde ( septième centre commercial des États-Unis) : le Ala Moana Center. Que ce soit par beau temps ou temps pluvieux, le Ala Moana Center est très fréquenté pour ses centaines de boutiques dans un centre à ciel ouvert mais qui vous protège en cas de pluie. Vous y trouverez aussi un grand « food court » (halte bouffe). Un lieu que les amateurs de shopping sauront apprécier.

Se déplacer à Honolulu

Il est un peut compliqué de relier tous les sites évoqués ci-dessus à pied. En effet, Honolulu et son agglomération sont assez étendues. Toutefois, tout ce qui a été mentionné est accessible en transport en commun. Le réseau de bus est bien développé et facile à comprendre. Vous pourrez donc visiter les différents secteurs en prenant le bus. Par contre, pour poursuivre votre visite de l’île d’Oahu, on vous recommande fortement de louer une voiture. Comme pour les principales îles, il existe des bus qui relient les différents points mais les horaires sont très contraignants. La location d’une voiture n’est toutefois pas une obligation si vous rester dans les environs d’Honolulu surtout que le prix des locations n’est pas donné en haute saison touristique.

Combien de jours consacré à Honolulu

C’est assez difficile de répondre à cette question car tout dépend de votre programme et de vos envies de visite. Sachez que vous pouvez facilement y passer une semaine si vous voulez tout visiter et profiter de la plage. Sinon en 3 jours, vous aurez le temps de faire le tour des principaux attraits touristiques de la ville. Une moyenne de 5 jours est recommandée si vous désirez visiter la ville, profiter des activités qu’elle offre ainsi que de la plage et de l’océan. En ce qui nous concerne c’est une ville très agréable si vous souhaitez y aller pour relaxer, vous changer les idées et rayonner sur l’île d’Oahu.

D’autres choses à visiter à Honolulu

Si vous pensez avoir fait le tour de la ville et ses environs avec nos suggestions, voici de quoi compléter votre séjour selon vos intérêts : Honolulu Zoo, Waikiki Aquarium (très réputé pour l’observation de la vie marine et ses recherches sur le réchauffement des océans), le Aloha Stadium et son marché (c’est là que vous devez aller pour acheter vos souvenirs, voir des artistes locaux et faire des découvertes culinaires), Chinatown, le temple d’Izumo Taisha (sanctuaire Shinto) , le Foster Botanical Garden (surtout réputé pour ses arbres, palmiers et orchidées), la Ala Moana Beach et son parc public qui se trouve juste en face du Ala Moana Center (il y a beaucoup de sans abris à l’entrée du parc mais il reste très agréable pour se balader et avoir une vue sur la bay de Waikiki et Diamond’s Head), le Punchbowl National Cemetery ( un mémorial où est enterré les morts de la guerre du Pacifique et de Corée)…

ala moana park

Après ce tour d’horizon consacré à la capitale hawaïenne, vous ne pouvez plus vous demander si vous devez vous rendre sur l’île d’Oahu. Honolulu est un incontournable de l’archipel et est certainement la ville américiane la plus paradisiaque que nous ayons eu la chance de visiter. Et le plus beau dans tout cela, c’est que le soleil et les températures agréables sont là à longueur d’année.

Bon voyage!

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé dans la préparation de votre voyage ? Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à le partager. Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.

Rendez-vous sur Hellocoton !