Cet été nous sommes allés faire un tour du côté de Montréal, c’est une ville que nous avions visité pendant une semaine lors de notre arrivée au Canada en 2010. Depuis notre première rencontre,  nos séjours là bas se résumaient à des réunions professionnelles, l’aéroport ou Ikéa ! Bref, il était temps de redécouvrir cette ville que nous avions boudé un peu trop longtemps.

En plus on avait une très bonne raison d’y aller puisque j’avais gagné dans le cadre du concours “Faites le tour du Québec” (organisé par la Société des Attractions Touristiques du Québec et Quoi faire au Québec.) des billets pour le Parc Olympique de Montréal. Je vous propose donc la chronologie de notre week-end.

Jour 1

Le Mile End, c’est dans ce quartier qu’on a décidé de poser nos valises, en famille, pour 3 jours. On a opté pour un Airbnb (cliquez ICI pour obtenir 45$ sur votre prochain voyage) afin de mieux s’imprégner de la vie de quartier, nous étions sur la rue Saint Urbain, proche de l’avenue Laurier et de ses nombreux commerces, mais vraiment nombreux ! À tel point que j’ai passé le séjour à me demander comment on pouvait tester tous les restaurants rien que dans ce quartier !

mile end

Restaurant Hà

Une fois installés chez Guilhem et Magalie, il était l’heure de souper. Notre premier arrêt gourmand, sous les conseils avisés de notre hôte, était au restaurant Hà. Un bistro sans prétention qui propose une cuisine vietnamienne et plus largement aux saveurs de l’Asie du Sud-Est. La terrasse est invitante et chaleureuse avec ses guirlandes lumineuses et ses grandes tablées. Habituellement ce n’est pas vers ce genre de cuisine que nous nous portons de prime abord mais nous avons adoré notre expérience culinaire. Les assiettes décorés avec originalité ont laissé place à des saveurs parfaitement maîtrisés. Les portions sont généreuses et les plats savoureux, délicatement parfumés aux couleurs de l’Asie.

❂ Adresse : 243 Avenue du Mont-Royal O, Montréal, QC H2T 2T2

Jour 2

Le Pagaille Café

C’est là que le périple commence réellement. Après une bonne nuit de sommeil on débute notre journée chez Pagaille Café pour un déjeuner. On avait repéré l’adresse en glanant quelques informations sur le Mile-end avant de partir.
Assis à une bonne vielle table en bois on opte pour le déjeuner du Capitaine. Malgré un service un peu lent on a aimé déguster notre plateau repas pleins de saveurs. L’ambiance est vraiment décontractée et correspond exactement à ce qu’on attend d’un café de proximité. On a aimé (en tant que jeunes parents) y trouver un coin enfant et une chaise bébé qui souvent fait défaut dans les petits établissements. Une bien chouette adresse à ajouter à votre carnet.

pagaille café pagaille café

❂ Adresse : 101, rue Villeneuve Ouest, Montréal

Le Parc olympique de Montréal

À présent, direction le Parc Olympique pour découvrir l’exposition Depuis 1976 qui relate l’histoire du lieu de sa construction à nos jours. On y parle bien entendu des Jeux Olympiques d’été de 1976 à l’origine de la construction de ce stade. Les anecdotes ainsi que les photos ne manquent pas et rythment la visite guidée de façon agréable. La première partie de la visite se fait de façon autonome puis un guide prend le relais afin, notamment, de visiter le stade.

parc olympique montreal
Après quelques explications, direction la piscine olympique, et bien WOW c’est vraiment impressionnant de voir ça en vrai. J’étais totalement captivée par la grandeur et l’aspect historique du lieu. Je tentais de l’imaginer avec la foule et les athlètes  et ça me donnait le vertige. Même ressenti lorsque le guide nous a emmenés aux pieds du stade où l’on pouvait apercevoir la fameuse toile qui le recouvre. Je dis fameuse car cette dernière était innovante pour l’époque, pensée pour être un toit rétractable. Malheureusement il n’en fut rien, la toile se déchirait sans cesse et a du être repensée pour assurer une bonne couverture sans ouverture possible.

piscine olympique

stade olympique

D’ailleurs, on apprend qu’il a beaucoup de polémiques autour de ce stade, notamment son coût qui fut exorbitant. La construction du stade fut achevée 21 ans après les JO, en 1987.

Vous ne manquerez pas la tour s’y attenant (qui vaut au stade le surnom d’éléphant blanc), et bien sachez qu’il est possible de monter au sommet pour apprécier une vue panoramique. On y accède par un funiculaire vitré qui offre déjà, lors de la montée, un panorama saisissant. La tour est penchée à 45° et mesure 165 mètres de hauteur. En haut, on observe tout Montréal jusqu’à une distance de 80 kilomètres. Voyez  plutôt :

La visite du stade est vraiment intéressante, même pour une personne qui n’aime pas le sport (dont je fais partie). Comme je vous disais, j’ai eu la chance de gagner les billets grâce à un concours et je dois dire que sans cela j’aurais hésité à faire toute la visite car je trouve que le prix des billets est quand même onéreux.

parc olympique montreal

Tarifs :

Exposition Depuis 1976
Adulte 18.50$                   Enfant 9.25$

Forfait Observatoire + Exposition Depuis 1976
Adulte 35.50$                   Enfant 18.50$

Observatoire de la Tour de Montréal
Adulte 23.25$                   Enfant 11.50$

Le Parc du Mont-Royal

Après cette visite plus architecturale et urbaine disons, c’est au Parc du Mont-Royal que nous voulions retourner. Notre voyage en 2010 nous avait laissé un bon souvenir de cet endroit et surtout du Chalet Mont-Royal où l’on y observe Montréal vue d’en haut. Cependant, nous avons négligé le temps de marche, en effet, il nous a fallu plus d’une heure depuis l’avenue du Mont-Royal pour nous rendre jusqu’en haut. Il faut préciser que nous étions avec la poussette donc impossible d’envisager les marches ce qui a allongé le temps de marche. Pour des blogueurs et des voyageurs plutôt aguerris nous n’étions pas assez préparés pour notre ascension ! Cela dit, une fois en haut le décor était comme dans nos souvenirs, magnifique. On a pris le temps d’admirer les lieux et de capturer quelques images, on serait bien restés pour le soleil couchant mais bébé n’aurait pas été coopératif avec l’estomac vide.

chalet mont royal

chalet mont royal

Lac aux castors

Restaurant le Barbounya

Il était tard une fois que nous sommes arrivés près de notre hébergement et c’est un peu par défaut que nous avons poussé les portes du Barbounya, un restaurant d’inspiration turque. Même si ils avaient l’équipement pour faire souper un bébé, le lieu était mal choisi pour une famille avec un enfant en bas âge. Par contre si vous êtes entre amis ou plus généralement entre adultes c’est un endroit tout désigné. Ici pas de plat mais plutôt des tapas améliorés (pidès et mezes) et plus fournis, la serveuse nous informe qu’il faut envisager 2 à 3 plats par personne (compter entre 8$ et 19$ le plat). Bien franchement la cuisine était excellente, délicatement parfumée et pleine de découvertes,  on sentait bien que les produits étaient frais. Malgré le coût un peu élevé pour la quantité servie, la qualité est belle et bien au rendez-vous. Vous apprécierez très certainement l’ambiance rustique-chic du lieu. Les grandes tablées offrent beaucoup de convivialité (mais un peu mois d’intimité) et le service est topissime, vraiment c’est à souligner (même si ce mot n’existe pas). Les serveurs étaient particulièrement attentionnés envers nous ce que nous avons grandement apprécié. Une adresse à découvrir si vous aimez essayer des saveurs peu communes.

barbounya restaurant

❂ Adresse : 234 Avenue Laurier O, Montréal, QC H2T 2N8

Jour 3

Restaurant L’Oeufrier

On adore bruncher le dimanche, et lors de nos nombreux allées et venues on avait repéré une enseigne qui en servait : L’Oeufrier. Malgré que ce soit une chaîne, cet établissement nous a séduits au plus haut point ! Arrivés dans les premiers clients (allo les réveils de bonne heure de parents) on s’est installé sur une table près de la fenêtre, côté rue, histoire de s’imprégner de la vie de quartier du Mile-end.

mile end

La décoration est lumineuse et attrayante avec ses nombreuses expressions au mur et photos en noir et blanc. Petit conseil, si vous êtes habitués de lire toute la carte avant de faire un choix il va falloir arriver tôt car il y a un nombre incalculable de plats et de possibilités ! Côté gourmand, moi qui adore le nutella j’ai opté pour des brioches à la cannelle façon pain doré avec des fruits frais le tout nappé du délice chocolaté à la noisette. C’était à tomber par terre, vraiment ! À Québec on est habitués aux chaînes de type Ben&Florentine mais là, comme diraient les québécois, c’est une coche au dessus. Alors petit message à cette chaîne de restauration, nous vous attendons à Québec avec impatience !

❂ Adresse : 4903 Av du Parc, Montréal, QC H2V 4E7

L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Une fois ses calories englouties, une bonne balade était de rigueur pour nous rendre plus léger. Ça faisait longtemps qu’on voulait y aller et ce fut donc chose fait ce dimanche matin, nous avons découvert l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.

oratoire saint joseph

« Lieu de nature, de culture et de spiritualité, l’Oratoire vous accueille au cœur de la ville. Bienvenue au sanctuaire fondé par saint frère André ! »

Voici la description de ce lieu incroyable sur le site internet. C’est en effet dans un milieu urbain que se dresse cette église catholique achevée en 1967, en 1904, c’était une simple chapelle voulu par frère André. Ce saint est à l’origine de nombreuses guérisons miraculeuses et donc de l’Oratoire qu’il a ardemment désiré et dédié à Saint Joseph.

La basilique se situe à 155 mètres au dessus du chemin Queen Mary, il faut monter 283 marches pour atteindre la porte d’entrée du lieu saint. Entre les deux escaliers, au milieu, vous observerez des marches moins hautes permettant aux pèlerins de les gravir à genoux. C’est un lieu hors du commun de par son imposante architecture, sa localisation originale et son histoire. Même si l’intérieur peut s’avérer décevant et moins grandiose, la vue qu’offre la terrasse est très belle.

C’est justement une fois arrivés au sommet de l’Oratoire et, en contemplant la vue, qu’on a réalisé que, pendant ces deux journées, sans le faire exprès, nous avions observé Montréal vue d’en haut mais sous différents angles.oratoire saint joseph oratoire saint joseph

À savoir : Des visites guidées d’une durée de 90 minutes sont offertes de juin à septembre au coût de 5$ par personne. Le stationnement est également au tarif de 5$ par véhicule excepté le dimanche où il est gratuit.

❂ Adresse : 3800 Chemin Queen Mary, Montréal, QC H3V 1H6

Village gai

Enfin pour terminer ce week-end montréalais nous avons pris le chemin du Village gai que j’avais hâte de voir. Sur Instagram on voit sans cesse des images de la rue Sainte-Catherine avec son ciel « arc en ciel » fait de boules aux couleurs du drapeau gai.village gai

Ce que nous ne savions pas, lors de notre passage, c’est que c’était la Fierté Montréal autrement dit la Gay Pride. Petite parenthèse, ça nous a rappelé notre première rencontre avec la Nouvelle-Orléans où, là encore, sans le savoir, nous étions arrivés au beau milieu de la Southern Decadence. On doit avoir un karma !

Toujours est-il que nous avons arpenté la fameuse rue Sainte-Catherine et, comme de fait, il y avait beaucoup de monde. L’ambiance était vraiment détendue et agréable et on a donc assisté au défilé de la Fierté Montréal l’après midi.

Le Café Lulu

Avant cela nous avons fait une pause au Café Lulu, attirés par la devanture toute simple et accueillante. Un grand comptoir de service laisse entrevoir des salades fraîches et colorées mais aussi une crêpière. La préposée prépare les mets avec le sourire et concocte des plats plus que généreux. J’ai opté pour une tartine avocat et œufs et sincèrement j’ai dégusté chaque bouchée avec plaisir. Préparé minute les produits sont frais et délicieux. Je vous recommande vivement cette adresse qui combine qualité, quantité et excellent service.

❂ Adresse : 852 Rue Sainte-Catherine E, Montréal, QC H2L 2E3

Pour revenir au Village, il se trouve plus précisément dans le quartier Ville-Marie. C’est un des plus grands quartiers gais dans le monde, en termes de superficie. Son origine remonte aux Jeux-Olympiques de 1976 lorsque la ville de Montréal a voulu fermer tous les bars et boîtes de nuit LGBTQ situés alors dans le « Village de l’Ouest ». On évoque également  l’augmentation des loyers et du manque de sécurité pour la communauté LGBT qui l’a poussée à s’installer dans le Village actuel. Le quartier est franchement plaisant avec ses nombreux commerces, ses restaurants aux terrasses colorés et ses bars invitants. Puis, l’attrait majeur est quand même ce magnifique arc-en-ciel qui dynamise la rue Sainte-Catherine. En tout cas si vous cherchez un lieu pour une nightlife endiablée le Village gai est LA place pour se faire. Les clubs et les bars sont réputés pour être parmi les lieux les plus branchés et festifs de Montréal. Vous y trouverez également le très célèbre Cabaret Mado qui propose des shows de dragqueen dont la réputation n’est plus à faire.

❂❂❂

C’est ainsi que s’est achevé notre fin de semaine à Montréal, on a adoré vivre la vie de quartier dans le Mile-end. Personnellement j’ai mieux apprécié découvrir la Cité lumière de cette façon plutôt que dans un hôtel en plein cœur du centre-ville. Ce séjour nous a définitivement réconcilié avec Montréal et nous a convaincu d’y retourner pour explorer un autre quartier. Pour compléter votre visite de Montréal, allez lire notre article 3 jours à Montréal.

Vous avez aimé cet article ? Il vous a aidé dans la préparation de votre voyage ? Laissez-nous un commentaire et n’hésitez pas à le partager. Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.

Rendez-vous sur Hellocoton !