Une journée consacrée à l’histoire de Philadelphie voici ce qu’on vous propose aujourd’hui !

« Amitié fraternelle » voici la traduction littérale de la ville de Philadelphie, un nom choisi par William Penn qui voulait en faire une ville empreinte de tolérance religieuse. Ce dernier fut envoyé en 1681 par le roi d’Angleterre Charles II afin d’y établir une colonie, fait qui se réalise l’année suivante avec la création de la ville. Un siècle plus tard, c’est à la création d’un Etat que Philadelphie verra naître sur son sol.

La déclaration d’Indépendance des États-Unis ça vous parle ? Et bien pour tout savoir ou presque sur ce chapitre des plus importants du plus puissant pays du Monde on vous donne rendez-vous à Philadelphie autrement appelée le Berceau de l’Amérique.

Au tout début elles étaient treize, treize colonies à déclarer leur détachement de la Grande-Bretagne pour ainsi fonder les États-Unis d’Amérique. Un comité de représentants avait pour mission de rédiger la fameuse déclaration d’indépendance mais finalement les historiens ont constaté qu’un seul membre en était le véritable auteur, un certain Thomas Jefferson. C’est à l’Independance Hall que sera approuvée et signée par 56 délégués la Déclaration d’Indépendance. C’était le 4 juillet 1776 et depuis, le 4 juillet marque la fête nationale (Independance Day) en souvenir de la naissance des États-Unis d’Amérique. Onze années plus tard, au même lieu la première Constitution des États-Unis est approuvée le 17 septembre 1787.

Pour ajouter au prestige historique de Philadelphie, elle fut également la première capitale des États-Unis pendant près de 10 ans, le temps que la ville de Washington soit achevée.

Le Parc national historique de l’Indépendance, à environ une dizaine de minutes du centre-ville de Philadelphie abrite donc ces monuments qui ont vu naître la naissance du pays. Vous y découvrirez entre autre :

La State House of Philadelphia rebaptisée l’Independance Hall :

philadelphia state house

Le Old City Hall où siégea la Cour Suprême des Etats-Unis de 1791 à 1800 ainsi que le Congress Hall, de 1790 à 1800 le Congrès des Etats-Unis s’y réunit et y établit la Déclaration des Droits qui représentent les 10 premiers amendements de la Constitution américaine.

Une longue file d’attente attirera probablement votre attention aux abords du Liberty Bell Center, vous l’aurez deviné les touristes attendent pour voir la célèbre cloche qui retentit juste après la signature de la Déclaration d’Independance. Je ne veux pas vous décevoir mais il est impossible que cette cloche, ou une autre d’ailleurs, ait sonné suite à la signature puisque aucune annonce officielle ne fut faite à l’époque. En fait elle sonna pour la première lecture officielle de la Déclaration le 8 juillet 1776. La Liberty Bell reste tout de même le symbole visuel de la Déclaration d’Indépendance.

Liberty Bell

Autre monument important : la Bourse de Philadelphie. Fondée en 1891 par un marchand, le bâtiment se voulait être un lieu d’échange de matières premières pour la communauté des gens d’affaires de la ville. L’activité cessa dans les années 60 et aujourd’hui on peut entrer à l’intérieur et magasiner ses souvenirs ou encore boire un café. D’emblée on est interpellé par cet esprit patriotique qui règne dans la pièce avec ses nombreux drapeaux américains.

bourse de philadelphie

bourse de philadelphie

La maison de Betsy Ross se trouve à quelques minutes du Parc national, Betsy Ross est une jeune américaine à qui George Washington aurait demandé de concevoir le drapeau américain, et oui rien de moins ! Sa demeure est accessible aux visiteurs qui désirent en apprendre un peu plus sur le destin de cette femme. Là encore on se doit d’être le plus fidèle possible à l’histoire et aucun écrit n’atteste que Betsy Ross a conçu à la demande du futur Président des Etats-Unis le drapeau en question, mais bon rêvons un peu…

betsy ross

betsy ross museum

betsy ross house

Plus loin encore on peut apercevoir la tombe de Benjamin Franklin et de son épouse Déborah, ils reposent au cimetière Christ Church.

tombe de benjamin franklin

Amateur de musée, le National Constitution Center vous comblera puisque c’est le seul musée au monde consacré à la Constitution américaine, par contre la maîtrise de l’anglais sera nécessaire. Vous pourrez rencontrer les signataires de ce texte qui sont figés dans le temps grâce à des statues à taille humaine les représentant.

Enfin notre visite dans le quartier Old City s’achève par la rue où tout a commencé, la rue Elfreth’s Alley qui n’est autre que la plus vieille rue de la ville.

Afin de conclure ce chapitre on se quitte avec les images du City Hall, située sur Penn Square, l’hôtel de ville est le plus haut bâtiment de Philadelphie. Au sommet de la tour trône la statue de William Penn qui doit regarder avec curiosité ce qu’est devenue la colonie qu’il a jadis fondée.

city hall philadelphie

city hall philly

City Hall Philadelphie

Pour approfondir votre visite, n’oubliez pas de consulter notre article sur les incontournables (curiosités) de Philadelphie.

Bonne visite !

Rendez-vous sur Hellocoton !