Depuis que j’ai découvert l’ouest américain il y a quelques années, un projet me trotte dans la tête : faire la John Muir Trail. Je suis tombé sur ce sentier de grande randonnée en lisant un guide sur la Californie. Si vous ne le savez pas, la John Muir Trail est un sentier de grande randonnée qui part du parc national du Yosemite jusqu’au Mont Whitney et dont une bonne partie emprunte la Pacific Crest Trail rendue célèbre par le film Wild avec Reese Witherspoon.

preparation John Muir Trail

Depuis, l’idée est restée dans un coin de ma tête et revenait à l’occasion dans mes envies de voyages. Le problème, c’est que la John Muir Trail, c’est 354Km de randonnée, en pleine Sierra Nevada! 354Km à pied, c’est long, ça demande du temps et de la préparation car la demande de permis doit être faite 168 jours avant le départ (permis sur loterie). L’envie était là mais le temps passe vite et les questions me semblaient bien trop nombreuses pour que je prenne un peu de temps pour essayer d’y répondre. Procrastination quand tu nous tiens…

Il y a quelques semaines, je suis tombé par hasard, sur le livre « John Muir Trail : The essential guide to hiking America’s most famous trail » et je l’ai acheté. Au début, je me disais qu’au moins j’aurais le guide si un jour je voulais aller de l’avant. Mais comme souvent, lorsque je tombe sur un guide de voyage, je prends le temps de le lire, de le découvrir. Et ce fut le cas. À peine acheté, qu’en rentrant chez moi, je commençais à le feuilleter et à le lire avec attention.

Je ne suis pas une personne qui planifie ses voyages longtemps à l’avance. Mais ici, on ne parle pas d’un road trip mais bien d’une grande randonnée backpack en pleine nature qui prendra au minimum deux semaines de marche. Il y a donc un minimum de préparation à avoir, aussi bien physique, mentale que logistique.

parc yosemite

J’avais donc un millier de questions : combien de temps me faudrait-il pour parcourir les 354Km? Comment arriver au point de départ de la JMT et rejoindre « la civilisation » une fois la randonnée terminée? Comment faire pour la nourriture et l’eau? Quelle est la difficulté du sentier (dénivelé, conditions météo…)? Les permis nécessaires? Etc, etc… Bref, des dizaines de questions qui font que je n’ai jamais regardé plus loin jusqu’à ce que je tombe sur ce livre.

C’est étrange comme la vie peut nous faire mettre des projets, des envies de côté tellement les choses vont vite ou semblent compliquées. Mais une fois qu’on prend le temps de s’arrêter, de les regarder de plus près, tout devient subitement beaucoup plus simple à réaliser.

L’été dernier, j’ai fait pour la première fois depuis longtemps une grande randonnée en backpack : la Traversée de Charlevoix. Cependant, il y a beaucoup de différences entre les deux randonnées. La John Muir Trail est 3,5 fois plus longue, il faut transporter une tente et donc le matériel qui va avec si on doit faire face aux intempéries (contre chalets avec matelas et mini cuisine pour la Traversée de Charlevoix). Le dénivelé, la météo et l’altitude de la John Muir Trail sont des facteurs importants à prendre en compte, et cette fois-ci, je serai seul sur les sentiers. L’accès aux sentiers en cas de problème est beaucoup plus complexe et les ours en Californie me font plus peur que ceux du Québec!

L’objectif, est de réaliser cette randonnée en une seule fois en 2019. Septembre 2018 aurait pu être une option mais la demande de permis devant être parvenue 168 jours avant le départ prévu, les délais et le choix des dates commençaient à devenir très serrés. Sur un coup de tête, j’ai quand même décidé de remplir une demande de permis pour un départ en septembre avec 7 choix de dates. N’étant pas chanceux, mon nom n’est pas sorti. Donc pas de permis pour partir en 2018! Mais le but initial c’est de concrétiser ça en 2019.

Bien que je ne l’ai pas encore réalisée, j’ai décidé de prendre le temps d’en parler au fur et à mesure sur le blog car une fois réalisée, j’aurais certainement oublié toutes ces étapes qui seront certainement utiles à d’autres qui souhaitent réaliser également cette randonnée.

Je vous donne donc rendez-vous très vite pour vous parler des informations de base à savoir sur la John Muir Trail!

Bonne randonnée!

Avez-vous déjà fait de grandes randonnées en autonomie ? Quels sont vos conseils ?
Laissez un commentaire que l’on partage ensemble nos expériences. Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.

Rendez-vous sur Hellocoton !