Quoi faire à Rawdon ? Avant de répondre à cette question, vous aimeriez peut être savoir où se trouve cette ville. Et bien c’est dans la MRC de Matawinie tout près de la rivière Ouareau et à une heure de route au nord de Montréal. Facilement accessible pour une fin de semaine par exemple.

Après notre petit séjour du côté de Mont-Tremblant, nous avons donc pris la direction de Rawdon où nous y avons trouvé un camping vraiment pas cher et avec une piscine. C’est devenu un critère au fur et à mesure des vacances étant donné que le petit Justin s’est trouvé une passion pour l’eau.

Bref, nous voilà donc au Camping Parc Ensoleillé pour deux nuits (92$ pour 3 services). Ce n’est pas une ville que nous connaissions et elle n’est pas non plus très connue côté touristique. Toutefois nous avons apprécié notre séjour et surtout, nous avons visité la Terre des Bisons qui figue dans notre TOP 5 des coups de coeur de notre road trip. On vous en a d’ailleurs déjà présenté un, le Village historique de Val-Jalbert sur le blog dernièrement.

Parc des chutes Dorwin

Une chute de 18 mètres, voici entre autres ce qui vous attend dans ce très beau site naturel. De nombreux sentiers pédestres vous permettent de longer la rivière Ouareau et d’accéder à différents belvédères. Le parc des chutes Dorwin est franchement bien aménagé, on y trouve un grand stationnement, des jeux pour les enfants et des tables de pique nique. Ce n’est pas pour rien qu’il accueille des milliers de touristes chaque année après tout.

parc des chutes Dorwin

Il y a aussi toute une légende indienne qui entoure les lieux. Un vieux sorcier du doux nom de Nipssingue est tombé éperdument d’Hiawhitha. Cette dernière avait le choix de choisir un époux mais ne pouvait refuser le mariage, même si elle souhaitait devenir religieuse. Elle jeta son dévolu sur Arondack, rival de notre sorcier. Une guerre fut lancée et Arondack en revint mourant. Sa bien-aimée se dirigea vers le précipice Dorwin où coulait un mince filet d’eau pour y cueillir des herbes médicinales. Fou de rage Nipssingue la poussa et le filet d’eau se transforma en chute abondante. C’est sympa cette petite histoire, n’est ce pas ?

quoi faire à Rawdon

Le parc des chutes Dorwin est payant, il faudra vous acquitter de 10$ par adulte pour y accéder. Toutefois le bracelet que l’on vous remettra à l’accueil vous permettra de visiter deux autres sites : les parc des Cascades et la plage municipale. Le petit bémol est que nous ne savions pas cela, nous n’avons pas été informé à l’accueil et on a jeté nos bracelets après la visite. Nous n’avions pas envie de repayer 20$ pour accéder aux autres sites, dommage. À noter que les résidents y ont accès gratuitement en tout temps.

Lors de notre visite plusieurs policiers patrouillaient sur les lieux. Il faut dire que la beauté des chutes attire les baigneurs, mais l’endroit ne s’y prête absolument pas. Les roches sont très glissantes et le courant extrêmement fort alors on oublie la baignade et on reste en vie !

Familizoo à Saint Calixte

À seulement 20 minutes de Rawdon, nous nous sommes rendus au Familizoo, une activité toute désignée lorsqu’on a des enfants. Le zoo fait partie du complexe Atlantide, un énorme centre d’amusements pour toute la famille avec un parc aquatique, un manoir hanté et un château magique. Bref de quoi se divertir pour les grands et les petits. De notre côté on a opté pour la visite du zoo seulement.

Ce dernier est aussi un refuge pour animaux, en effet on apprend que le site a recueilli de nombreux animaux qui se trouvaient dans des états préoccupants. Plus de 300 bêtes vivent au Familizoo dont un grizzli, des renards, des lions bruns et blancs, des tigres de Sibérie mais aussi des coyotes, des daims et même des sangliers. Ce que j’ai vraiment aimé ce sont les grands panneaux d’explications aux enclos de chaque animal, c’était super intéressant.

quoi faire à Rawdon

quoi faire à Rawdon

quoi faire à Rawdon

quoi faire à Rawdon

Ça m’a fait beaucoup rire ces animaux…

C’est toujours sympa de voir des animaux qu’on voit difficilement à l’état sauvage et c’était chouette d’aller à leur rencontre. Toutefois, je trouve que le site manque d’amour. Les enclos, les sentiers, le cadre ne sont pas très attirants. On dirait que ce n’est pas bien entretenu ou pas terminé (et je ne parle pas des animaux là, eux ont l’air bien traités).

Dans les enclos couverts c’était infecté de mouches et ça ne sentait pas bon du tout. Pour avoir fait quelques parcs animaliers en France (zoo de La Flèche et le Bioparc de Douai-la-Fontaine entre autres) j’ai trouvé que c’était moins agréable. Après en Europe il n’y a pas le défi de la température, mais bref, j’ai trouvé ça décevant au point de vue du « décor ».

L’accès au Familizzo uniquement revient à 25$ par adulte et à 20$ pour les enfants de 2 à 17 ans, en haute saison. Le zoo est ouvert tous les jours de 10h à 18h, il est possible de nourrir les animaux en achetant de la nourriture à l’entrée du parc. 

Si vous souhaitez accéder à toutes les attractions du Complexe Atlantide, dont le Familizoo, il faudra débourser 40$ par adulte et 30$ pour les enfants de 2 à 17 ans. La visite nous a pris un bon deux heures et on a pris notre temps. 

La Terre des Bisons

Vous ne devez pas manquer cette visite ! Vraiment ça vaut la peine de rendre visite à Jean-Philippe Demontigny et son épouse Geneviève, les propriétaires des lieux. La ferme est devenue la propriété des parents de Jean-Philippe Demontigny en 1992, et en 1994 ils achètent leurs premiers bisons, deux femelles et un mâle reproducteur. Spécialisée en élevage de bisons, ils vendent de nombreux produits dont un délicieux tartin de bisons et aussi de la viande sous différentes coupes. En 2012 ils se diversifient et se spécialisent aussi dans l’élevage des wapitis. Au delà d’acheter des produits d’élevage vous pouvez visiter la ferme. 

terre des bisons

Terre des bisons Rawdon

En arrivant on est accueilli par Geneviève qui nous explique que l’on peut débuter notre visite par leur humble mais ô combien intéressant centre d’interprétation. Ici, on vous présente les quatre grands gibiers d’Amérique du Nord en version naturalisée, sur supports médias et diverses expositions. 

quoi faire à Rawdon

quoi faire à Rawdon

On a adoré en apprendre plus sur les bisons qui ont été massacrés dans l’histoire. Ces animaux très nombreux permettaient de faire vivre les premières nations (nourriture, vêtements, abri,…). Le célèbre Buffalo Bill en a notamment décimé des milliers pour tenter d’éliminer ou de déplacer les indiens. C’est une des raisons de leur forte diminution dans le temps. Vous allez pouvoir en apprendre beaucoup sur l’histoire de la ferme et des bisons.

Ensuite il est possible de se promener près des enclos et d’y admirer ces impressionnantes bêtes. C’est vraiment fascinant de les regarder se mouvoir et évoluer au sein du troupeau. Il y avait beaucoup de petits qui s’accrochaient aux femelles, un vrai spectacle. Par contre tu es bien content d’être derrière les barrières car ce sont vraiment d’énormes bêtes. Parfois je m’approchais un peu pour prendre des photos et je n’étais pas hyper rassurée. 

Terre des bisons Rawdon

terre des bisons

Cette découverte nous a conquise, je vous recommande vraiment de fouler le sol de la Terre des Bisons. On sent que les propriétaires sont des gens passionnés et qu’ils ont à coeur d’éduquer les visiteurs. Vous ne serez pas déçus de vous confronter à l’histoire des bisons et de voir de vos propres yeux ces impressionnantes bêtes. Ils ne vous laisseront pas indifférent, ça c’est sûr. Puis on en profite pour faire le plein de saveurs à la boutique au passage !

Ouvert de mai à octobre, l’accès à la ferme et au centre d’interprétation est de 11,50$ par adulte et de 6,90$ pour les enfants de 6 à 12 ans. On vous met le lien de leur site pour plus d’infos.


Voici quelques belles activités pour une fin de semaine bien remplie dans le coin de Rawdon. Le slogan de la ville est « À Rawdon, la nature vous attend ! » et je dirais qu’il y a même bien plus. Comme vous pouvez voir les activités sont variées et plairont à tous. Pour plus d’idées dans la région de Lanaudière c’est sur le blog de Matante A que ça se passe.
Bonne visite !