Bien que l’avion soit le moyen de transport le plus sécuritaire au monde, il n’est pas à l’abri de certains retards pour des raisons variées : problèmes techniques, météo, grèves… Il peut donc vous arriver d’avoir un vol en retard. Mais à quelles indemnités avez-vous droit?

En ce qui nous concerne, Aleksandra et moi sommes les champions pour prendre des avions qui ont du retard. En février 2018, voyage au Chili : problème technique, 2 heures de retard au départ de Montréal, on manque notre correspondance et on se retrouve avec 24 heures pour visiter Atlanta.

Deux mois plus tôt, en décembre 2017, retour en Belgique : 45 minutes de retard au départ de Bruxelles. Arrivé à Lyon, il n’y a pas de porte pour l’avion et donc on attend les navettes pour venir nous chercher sur le tarmac. On nous dépose à une mauvaise porte, on doit repasser tous les contrôles. 1h50 de retard et l’avion pour Montréal décolle devant nos yeux. On passe 1 journée à Lyon.

Un an plus tôt, retour de Belgique avec escale à New York, problème avec les horaires du personnel naviguant, le pilote n’a plus assez d’heures de vol suite à divers retards. 1 nuit à New York.

Notre liste est longue, on a déjà passé quelques nuits dans des aéroports dont 2 à Détroit, sur le même voyage avec une nuit à l’aller et une au retour.

Mais qu’espérer en cas de vol en retard?

Il faut savoir que les seules obligations qui concernent toutes les compagnies c’est de vous remettre sur un autre vol (à condition que le retard ne soit pas de votre faute). Pour le reste (compensation financière, hôtel, cadeau, prise en charge des repas…) cela dépend de nombreux facteurs.

Retard pour les vols Europe – États-Unis / Canada

La législation européenne protège très bien les voyageurs. Sachez qu’avec 3 heures de retard et plus, sur un vol transatlantique venant de l’Europe, vous pouvez récupérer jusqu’à 600 euros soit 900$ et ce peu importe que la compagnie soit américaine, européenne ou canadienne. Il est possible de réclamer pour un retard inférieur à cela mais les montants suivent à la baisse également.
Si vous vous rendez en Europe, seuls les transporteurs européens ont l’obligation de vous dédommager.

vol europe etats unis canada

Vols internes aux États-Unis ou au Canada

Il n’y a aucune réglementation concernant les retards au Canada ou aux États-Unis. La prise en charge est donc au bon vouloir de la compagnie aérienne. Souvent un petit geste sera fait de leur part et vous recevrez un montant pour voyager avec eux ou à dépenser en cadeaux (voire notre exemple plus bas).

La seule obligation du côté américain est en cas de surbooking. À ce moment là, la compagnie a l’obligation de vous dédommager.

Vol en retard : puis-je exiger une chambre d’hôtel?

Étant donné qu’il n’y a pas d’obligations ni au Canada, ni aux États-Unis les transporteurs ne sont pas obligés de vous fournir une chambre pour la nuit. Toutefois, ils le feront généralement si le retard est de leur ressort. En cas de problème lié à la météo, il sera rare que ceux-ci vous trouvent une chambre. Ce n’est pas une loi mais une règle avec les compagnies aériennes. Aussi, cela dépend de la disponibilité des chambres dans les hôtels avec qui ils ont des partenariats. Côté repas, nous avons juste été pris en charge lors de nos nuits à Détroit dû aux conditions météo, le personnel passait avec des choses à boire, à manger et de la pizza.

vol retard meteo

Exemples avec nos vols retardés

Lors de nos deux derniers retards mentionnés ci-dessus, nous avons eu des indemnités très différentes. Dans le premier cas, partant du Canada pour le Chili, nous n’avons pas été dédommagés par la compagnie. Celle-ci nous a replacé sur un vol le lendemain (sièges en première classe car il ne restait que ça). De retour de voyage, nous sommes passé par le service de plainte et nous avons reçu une carte cadeau de 150$ chacun que nous avons transformé en carte cadeau sur le site Amazon (300$ sur Amazon c’est Noël). Nous avons dû payer la nuit d’hôtel (80$) car la compagnie n’avait plus d’hôtels partenaires pour nous loger. Dommage!

Dans le second cas, lors de notre retour de Belgique, nous avons eu 24 heures de retard. Nous avons donc fait la procédure d’indemnisation et avons reçu les 600 euros de dédommagements par personne! Une bonne compensation qui payera un prochain voyage!

Derniers commentaires

Bien que nous soyons heureux de ce petit chèque, cela pose quand même la question de la pression qui est mise sur les compagnies aériennes. Si un avion atterrit avec 5 heures de retard et qu’il doit indemniser 100 personnes à 600 euros, ça fait quand même une pénalité de 60 000 euros à payer. J’espère que les règles de sécurité sont suffisamment solides pour ne pas que les transporteurs cèdent à la pression du retard, même si comparés aux revenus des compagnies aériennes, ces montants restent dérisoires.

À noter aussi que je rédige cet article au meilleur de mes connaissances, sur base de nos expériences et de mes lectures. N’étant pas juriste, je ne connais pas tous les détails des conditions d’indemnisation et l’application de la législation. Je sais que si vous avez un retard important, il est toujours intéressant de faire une petite réclamation.

Bon vol!

Avez-vous déjà eu du retard en avion ? Racontez-nous votre anecdote ? Laissez-nous un commentaire, c’est toujours agréable de vous lire et de partager avec vous.
Retrouvez-nous également sur Facebook, Instagram et Twitter. Merci de votre visite et bon voyage.

Rendez-vous sur Hellocoton !